LE DIRECT
Des membres du Parti travailliste (PvdA) de Frans Timmermans, après les premiers sondages sortis des urnes, lors des élections européennes

Elections européennes : quand les Pays-Bas font mentir tous les sondeurs

24 min

Au deuxième jour des élections européennes, tout le monde prédit une poussée des mouvements nationalistes. Les néerlandais, eux, ont visiblement fait mentir tous les pronostics : les travaillistes arriveraient en tête devant les libéraux et les populistes.

Des membres du Parti travailliste (PvdA) de Frans Timmermans, après les premiers sondages sortis des urnes, lors des élections européennes
Des membres du Parti travailliste (PvdA) de Frans Timmermans, après les premiers sondages sortis des urnes, lors des élections européennes Crédits : KOEN VAN WEEL / ANP - AFP

C'est un résultat qui a surpris tout le monde, à commencer par ceux-là même à qui l'on promet désormais une victoire éclatante. Déjouant tous les sondeurs et autres analystes, lesquels avaient prophétisé un duel entre libéraux et populistes, les sociaux-démocrates seraient a priori les grands vainqueurs des élections européennes organisées hier aux Pays-Bas. Même si les résultats officiels ne seront publiés que dimanche soir, après la clôture du scrutin à travers tout le continent, les sondages de sortie des urnes laissent entendre que le parti travailliste néerlandais pourrait sortir en tête, avec 18% des suffrages, soit respectivement 3 et 7 points de plus que les résultats prêtés aux libéraux et au nouveau parti populiste.    

Comment expliquer ce possible retour en grâce d'un parti qui, il y a deux ans encore, avait connu une défaite historique et cumulait, en réalité, les échecs depuis 2012. L'explication, Angélique, pourrait avoir un nom : Frans Timmermans

Les autres titres de l'actualité 

Comme prévu, Theresa May a annoncé ce matin sa démission  Au bord des larmes et usée par l'interminable casse-tête du Brexit qu'elle n'a pas su mettre en oeuvre, la Première ministre britannique a prévenu qu'elle partirait le 7 juin prochain, laissant à celui ou celle qui lui succédera un pays paralysé par les divisions.    

L'invité de la rédaction : Alex Taylor, journaliste, auteur de « Brexit, L'autopsie d'une illusion » publié aux Editions Jean-Claude Lattès.

Nouvelle "grève mondiale pour le climat", aujourd'hui, après celle du 15 mars qui avait mobilisé des centaines de milliers d'étudiants et de lycéens à travers le monde.

Le Botswana a décidé cette semaine de lever l'interdiction de chasser l'éléphant sur son territoire. Le gouvernement promet que la chasse se fera de manière ordonnée et éthique.

La Haute-Marne deviendra cet après-midi le premier département à voter le retour aux 90 km/h. La semaine dernière, Edouard Philippe avait ouvert la voie à un assouplissement de la limitation à 80 km/h, mesure impopulaire et considérée comme l'un des détonateurs de la crise des "gilets jaunes".    

Un peu plus de six mois après le référendum sur l'indépendance en Nouvelle Calédonie, référendum remporté par le camp loyaliste, c'est une figure historique de la lutte indépendantiste qui a été élu, ce matin, à la majorité des élus du Congrès.    

Intervenants
  • journaliste britannique travaillant en France.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......