LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un homme et un enfant juifs ultra-orthodoxes accomplissent le rituel de "Tashlich" dans la ville côtière de Netanya.

Israël reconfinée

25 min

Atmosphère délétère en Israël depuis que le gouvernement a décidé de durcir les mesures de reconfinement, en raison d'une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19.

Un homme et un enfant juifs ultra-orthodoxes accomplissent le rituel de "Tashlich" dans la ville côtière de Netanya.
Un homme et un enfant juifs ultra-orthodoxes accomplissent le rituel de "Tashlich" dans la ville côtière de Netanya. Crédits : JACK GUEZ - AFP

Comment endiguer la maladie sans porter un coup mortel à l'économie ? Et comment concilier, par ailleurs, directives gouvernementales et opinion publique, quand la confiance semble plus que jamais brisée entre les dirigeants et leurs concitoyens ? Voilà le dilemme auquel aucun gouvernement de la planète ne semble aujourd'hui pouvoir échapper, en pleine recrudescence de Covid-19. A ce titre, l'exemple le plus frappant, nous vient sans doute d'Israël. Là-bas, le reconfinement, une première parmi les économies développées, avait pris la semaine dernière la forme d’un immense test de solidarité nationale. Un échec, en réalité, au regard de la multiplication des exemples de désobéissance aux règles sanitaires. Et c'est ainsi qu'hier, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a décidé d’intensifier encore le reconfinement : jusqu'au 11 octobre prochain, l’activité économique sera réduite aux services essentiels.  

Les autres titres de l'actualité

A Marseille, entrepreneurs et élus ne décolèrent pas contre la décision unilatérale des autorités de fermer les bars et restaurants. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a prévu, aujourd'hui, d'attaquer le gouvernement en justice. Et depuis ce matin, une manifestation est en cours dans les rues de la cité phocéenne.  

La saignée se poursuit dans le secteur du transport aérien, victime de la pandémie. Ce matin, l'équipementier Latécoère, nom mythique de l'aviation française, a annoncé qu'il comptait supprimer 475 emplois en France, sur les 1.500 que compte le groupe.  

Les élus de Seine-Saint-Denis dressent un bilan sévère du plan d'action pour le département lancé il y a un an par le gouvernement. 

Libéré de Matignon et populaire dans les sondages, Edouard Philippe récuse toute autre ambition que de rester un incontournable trait d'union entre la majorité et la droite modérée, comme aujourd'hui même à Angers, à l'invitation de "La République des maires".

A Rome, un influent cardinal soupçonné de malversations financières a brutalement démissionné hier soir.   

A l'occasion de la journée internationale d'actions pour le climat, invité de la rédaction Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre et auteur de « que crève le capitalisme » publié aux éditions du Seuil.

Écouter
6 min
Hervé Kempf : "il est plus facile d’imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme."
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......