LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une opération de sauvetage de migrants en Méditerranée, ici en mai 2018 grâce à l'association SOS Méditerannée.

Une nouvelle tragédie migratoire en mer Méditerranée

14 min
À retrouver dans l'émission

Selon l'ONU, il s'agirait d'une des pires tragédies en Méditerranée depuis le début de l'année. Plusieurs dizaines de migrants sont toujours portés disparus après le naufrage d'une embarcation au large de le Libye, jeudi soir. Les rescapés sont traumatisés et le récit du drame reste flou.

Une opération de sauvetage de migrants en Méditerranée, ici en mai 2018 grâce à l'association SOS Méditerannée.
Une opération de sauvetage de migrants en Méditerranée, ici en mai 2018 grâce à l'association SOS Méditerannée. Crédits : CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MAXPPP - Maxppp

On savait la mer Méditerranée transformée en un immense cimetière, et une nouvelle tragédie survenue ce jeudi soir pourrait venir alourdir la longue liste des migrants et réfugiés décédés en mer ces dernières années, après avoir fui leurs pays d'origine. Une embarcation a en effet fait naufrage au large de la ville de Khoms, dans l'Ouest de la Libye.  

Plusieurs dizaines, peut-être plus d'une centaine, de migrants étaient toujours portés disparus ce vendredi midi. L'Organisation internationale pour les migrations et la marine libyenne ont donné des chiffres différents sur le nombre de victimes.  

Une centaines de personnes ont pu être sauvés, des Érythréens principalement. Ils doivent être placés dans des centres de détention libyens. Des lieux au conditions souvent décriées par les ONG.

Crédits : Visactu

Les autres titres du journal 

Les espoirs de paix sont gelés entre Israël et la Palestine. L'autorité palestinienne tourne le dos à tous les accords conclus ces dernières années avec l'Etat hébreu. Des accords douaniers, financiers et surtout sécuritaires. Les Palestiniens accusent les Israéliens, soutenus par les Etats-Unis, de ne pas respecter ces textes.

Dans cette édition également, le fichage biométrique des mineurs étrangers validé par le conseil constitutionnel. Une vingtaine d'ONG avait déposé une question prioritaire de constitutionnalité contre ce système accusé de servir la lutte contre l'immigration irrégulière au détriment de la protection de l'enfance.

La saga de l'EPR de Flamanville (Manche) continue : le réacteur nouvelle génération n'entrera pas en service avant 2022. Soit au minimum 10 ans après la date d'entrée en production initialement prévue, l'année 2012.

Et puis retour sur la disparition du journaliste-enquêteur Pierre Péan, qui s'est éteint à l'âge de 81 ans. Un auteur à la rigueur et au style plus qu'aiguisés selon Laurent Ducastel, l'un de ses fidèles collaborateurs. Ensemble, ils ont écrit à quatre mains "Jean-Moulin : l'ultime mystère" paru aux éditions Albin Michel en 2015.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......