LE DIRECT
Le président américain Donald Trump accueilli au G20 par son homologue argentin Mauricio Macri.

Le G20, une histoire de tête-à-tête

25 min

Les dirigeants du G20 se retrouvent à partir d'aujourd'hui à Buenos Aires pour un sommet dont toute la question est de savoir s'il restera ou non fidèle au credo du multilatéralisme, qui avait présidé à sa toute première édition en 2008.

Le président américain Donald Trump accueilli au G20 par son homologue argentin Mauricio Macri.
Le président américain Donald Trump accueilli au G20 par son homologue argentin Mauricio Macri. Crédits : ALBERTO RAGGIO - AFP

Le monde a-t-il besoin d'un G20 ? Alors que le sommet vient à peine de s'ouvrir à Buenos Aires, quand certains prédisent d'ores et déjà une réunion pour rien, d'autres préfèrent saluer l'occasion ainsi donnée au gotha des chefs d'Etat de faire montre, une fois par an, de leur capacité à se réunir encore pour délibérer des affaires du monde, en dépit de leurs intérêts divergents. Quoi qu'il en soit, à tous ceux qui voudraient se voir récapituler tout ce que la planète compte aujourd'hui de tensions et autres déséquilibres, il faut bien admettre qu'en la matière le G20 constitue, pour le moins, un formidable aide-mémoire. On citera pêle-mêle le tout nouvel accord de Brexit avec l'UE, contenu dans les bagages de la Première ministre britannique et que Theresa May ne manquera certainement pas de partager avec ses collègues ; la réunion d'ores et déjà inscrite à l'agenda du président Emmanuel Macron avec le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, sur lequel de lourds soupçons pèsent quant à sa possible responsabilité dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ; la première volte-face, déjà, du président américain qui après avoir confirmé sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine a finalement décidé de l'annuler, sur fond d'escalade en Ukraine ; sans oublier la guerre commerciale entre Washington et Pékin, laquelle provoque des inquiétudes sur l'économie mondiale. De sorte que demain la rencontre, maintenue celle-ci, entre Donald Trump et Xi Jinping s'annonce d'ores et déjà comme un sommet dans le sommet. Et que dire encore du climat ? 

Bref, pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, la question se pose, en effet, de la raison d'être d'un tel sommet qui, pour l'essentiel, devrait se résumer à une série de rencontres bilatérales, soumises qui plus est aux humeurs d'un certain Donald Trump.

Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

L'armée de l'air allemande a annoncé aujourd'hui qu'une panne du système de communication avait contraint l'Airbus d'Angela Merkel, en route pour le G20, à un atterrissage d'urgence. Dernier incident en date d'une longue liste d'humiliantes défaillances sur des avions officiels.

Carlos Ghosn restera en prison : le tribunal de Tokyo a approuvé ce matin la prolongation de la garde à vue du tout-puissant patron arrêté dans le cadre d'une affaire de dissimulation de revenus au retentissement mondial.

Le retour de la rougeole. Cette maladie est en pleine recrudescence. Plus de 30% de cas dans le monde l'an dernier. En cause : les lacunes de la couverture vaccinale.   

Le retrait des médicaments à base de valsartan a pris une nouvelle ampleur. Après une première vague début juillet, des rappels supplémentaires ont été annoncés hier en raison de la présence d'une deuxième substance classée comme probablement cancérogène. Une mesure de précaution qui devrait entraîner des ruptures de stock.    

A la veille d'une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes dans la capitale, le Premier ministre Édouard Philippe doit recevoir aujourd'hui plusieurs de leurs représentants. De son côté, Emmanuel Macron a d'ores et déjà écarté tout "recul"    

Invité de la page Europe : Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes.

Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, le 30 novembre 2018
Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, le 30 novembre 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • Tête de liste LREM aux Européennes, ancienne ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes
À venir dans ... secondes ...par......