LE DIRECT
Carles Puigdemont engagé dans un bras de fer tant avec Madrid désormais qu'avec les plus radicaux dans son propre camp

Le pari risqué de Carles Puigdemont divise son camp sans satisfaire Madrid

26 min

Le président ce la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, a proposé dans une lettre adressé à Mariano Rajoy de suspendre l'Indépendance catalane pour deux mois le temps de dialoguer. Madrid renouvelle son ultimatum à jeudi prochain, estimant que Barcelone n'a pas renoncé à l'Indépendance.

Carles Puigdemont engagé dans un bras de fer tant avec Madrid désormais qu'avec les plus radicaux dans son propre camp
Carles Puigdemont engagé dans un bras de fer tant avec Madrid désormais qu'avec les plus radicaux dans son propre camp Crédits : Xavier Bonilla - AFP

Dialoguer avec Madrid, plutôt que d'imposer la proclamation d'indépendance: le pari fait ce matin par le catalan Carles Puigdemont semble risqué, tant il énerve les indépendantistes les plus radicaux sans pour autant convaincre les autorités espagnoles.

L'extrême-droite aux portes du pouvoir en Autriche ? Pas si sûr, à en croire la presse du jour à Vienne. Le FPÖ est arrivé second des législatives d'hier mais rien pour le moment ne dit que les conservateurs se tourneront vers lui pour former une coalition. Revue de presse à suivre par Nathanaël Charbonnier.

Résultats provisoires des élections législatives autrichiennes
Résultats provisoires des élections législatives autrichiennes Crédits : Visactu

Dans le nord de l'Irak, l'armée affirme avoir repris aux kurdes l'aéroport militaire et un champ pétrolier de la région de Kirkouk. Une guerre dans la guerre qui sera décryptée pour nous par Marie-Pierre Vérot.

La Somalie, aussi, au menu de ce journal : avec Nabila Amel, nous verrons comment les combattants shebab liés à Al-Qaïda parviennent à conserver leur pouvoir de nuisance au point de faire plus de 300 morts comme samedi soir dans l'explosion d'un camion piégé dans la capitale Mogadiscio.

Et puis avec notre invité Jean-Daniel Lévy, de l'institut Harris Interactive, nous analyserons les réactions au passage télé d'Emmanuel Macron hier soir sur TF1. 9 millions et demi de Français devant le poste et très peu d'annonces, plutôt un chef de l'Etat occupé à se justifier, encore et toujours, d'être le président des riches. Commentaire de Stéphane Robert, et précisions de Benoît Bouscarel sur ce projet de loi contre le "harcèlement de rue" évoqué également hier, par Emmanuel Macron.

Edition présentée par Camille Magnard

Intervenants
  • directeur du département Politique et Opinion de l’Institut Harris Interactive.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......