LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le chantier, après le passage de la tempête Alex, est estimée à 750 millions d'euros.

Un an après la tempête Alex, un village de la Roya toujours coupé du monde

15 min

Un an après la tempête Alex, la région de l'arrière pays niçois est toujours sinistrée.

Le chantier, après le passage de la tempête Alex, est estimée à 750 millions d'euros.
Le chantier, après le passage de la tempête Alex, est estimée à 750 millions d'euros. Crédits : Valery HACHE / AFP - AFP

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020, la tempête Alex ravageait l'arrière pays niçois. Bilan : 10 morts, 8 disparus, des maisons pulvérisés, des ponts effondrés, des morceaux de route arrachés. La vallée de la Roya est aujourd'hui un chantier à ciel ouvert, il est estimé à plus de 750 millions d'euros. Il reste le hameau de Casterino, à l'entrée du parc du Mercantour, qui n'est accessible que par une piste, impraticable en cas de forte pluie ou de neige. Les derniers habitants de Casterino vont donc passer un deuxième hiver coupé du monde.

Les autres titres du journal

Une mobilisation anti-consommateurs de crack aujourd'hui dans le nord est parisien. Les riverains s'opposent à la création de lieux de consommation à moindre risque. C'est pourtant la seule alternative selon un addictologue.

Au Royaume Uni, l'armée s'apprête à apporter son aide pour acheminer le carburant dans les stations services.

Un nombre de morts attribués à la police est largement sous estimé aux Etats-Unis selon une étude.

Un insecte ravage les épicéas dans le Jura suisse.

La bulle économique s'intéresse cette semaine à la hausse du prix du carbone.

Chroniques
12H41
4 min
La Bulle économique
Envolée du cours du carbone : une bonne nouvelle ou blablabla ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......