LE DIRECT

La TVA réduite sur le livre numérique est illégale selon la Cour de justice européenne

25 min
À retrouver dans l'émission

**La T VA réduite sur le livre numérique est illégale. C’est ce que dit la justice européenne . Dans un arrêt rendu ce matin, la Cour de Luxembourg donne raison à la Commission européenne, qui avait introduit des recours contre la France et le Luxembourg. Ces deux pays appliquent depuis le 1er janvier 2012 un taux de TVA respectivement de 5,5% et 3% à la fourniture de livres électroniques.**

Livre numérique
Livre numérique

La décision de ce matin juge que cela va à l'encontre de la directive dite TVA de 2006, qui stipule que les taux réduits ne sont pas applicables aux services fournis par voie électronique. Seuls les livres sur "supports physiques" peuvent en bénéficier - un ordinateur n'étant pas considéré comme tel.

Dans ce journal, les explications d'Anne-Laure Chouin .

Le gouvernement a pris acte de cette décision, et appelé la Commission européenne à se pencher sur "les questions propres à l'économie numérique ". Il lui demande de "faire le plus rapidement possible des propositions dans le cadre de la stratégie pour le marché unique numérique pour introduire dans le droit européen un principe de neutralité permettant l’application du taux réduit pour tous les livres, quel que soit leur support" , précise un communiqué signé par cinq ministres.De leur côté, les éditeurs et libraires français "réaffirment leur ferme conviction que la valeur d'un livre ne dépend pas de son support ou de la manière dont les lecteurs y accèdent", assurent dans un communiqué commun le Syndicat national de l'édition (SNE), le Syndicat de la librairie française (SLF) et le Syndicat des distributeurs de loisirs culturels (SDLC).

Et aussi dans ce journal :

Le ralentissement de la croissance chinoise.Pékin confirme le ralentissement de la deuxième économie mondiale et annonce une croissance "d'environ 7%" pour 2015. Correspondance de Philippe Reltien François Hollande reçoit aujourd'hui le chef de l'opposition syrienne en exil. Suivi de Valérie CrovaLa Compagnie nationale pétrolière libyenne déclare "l'état de force majeure" dans 11 champs pétroliers du centre du pays,dont se seraient emparé des combattants islamistes. Analyse de Nadine Epstain.En France, la campagne pour les départementales marquées par de très vifs échanges.Le député UMP Eric Ciotti se dit "extrêmement choqué" par la réaction de Christiane Taubira qui avait qualifié de "déchets de la pensée humaine" les propos du député UMP Gérald Darmanin, lequel avait assimilé la Garde des sceaux à un "tract ambulant pour le FN".Commentaire de Stéphane RobertL'invité du journalNotre confrère Nicolas Hénin pour son livre Jihad académy publié chez Fayard

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......