LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Législatives : La "vague bleue" peut-elle nuire au pluralisme.

15 min
À retrouver dans l'émission

UMP et alliés : entre 390 et 420 sièges. Parti socialiste et alliés : entre 110 et 154 sièges. Sondage CSA pour Le Parisien qui donne des résultats très proches de celui de l'Institut TNS SOFRES pour Le Figaro . En pourcentage l'UMP est à 41 %, les socialistes à 28%, le Mouvement démocrate entre 7 et 10, le Front National entre 4 et 6, le parti communiste, l'extrême gauche et les Verts sont entre 3 et 4 %. Depuis le début de la campagne on parle de cette fameuse vague bleue et l'on suppute sur son importance. Ce qui pourrait surtout caractériser le nouvel hémicycle c'est l'extrême bipolarisation, c'est-à-dire qu'entre un groupe UMP pléthorique et un groupe socialiste plus ou moins solide, il se peut qu'il n'y ait rien. Analyse de Christian Galland . Invité du journal : Jean-Luc Parodi , politologue.

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......