LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Première ministre britannique, Theresa May

Theresa s'en va

15 min

Usée par le Brexit, Theresa May a formellement démissionné ce matin. Elle ne dirigera plus le parti conservateur, mais restera en fonctions à la tête du gouvernement, jusqu'à la désignation de son successeur.

La Première ministre britannique, Theresa May
La Première ministre britannique, Theresa May Crédits : DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

Faute d'avoir réussi à détricoter plus de quarante ans de liens avec l'Union Européenne, mais aussi d'avoir su rallier les Britanniques derrière une vision du Brexit susceptible de combler le fossé entre partisans et opposants à ce divorce historique, Theresa May a donc démissionné ce matin. Une vraie fausse démission, en réalité, car si elle a effectivement quitté la tête du Parti conservateur, en revanche, la Première ministre restera en poste au 10 Downing Street pour expédier les affaires courantes, tant que celui ou celle qui aura la lourde tâche de réussir là où elle a échoué n'aura pas été désigné. Ou dit autrement, de la même manière que le Royaume-Uni n'a toujours pas franchi le seuil qui le fera quitter définitivement l'UE, Theresa May n'a pas encore tout à fait refermer la porte qu'elle a pourtant choisi de claquer derrière elle. 

Le Parti conservateur espère désormais désigner son nouveau chef et donc futur Premier ministre avant la fin juillet. Cette semaine, les Tories ont d'ailleurs adopté de nouvelles règles pour accélérer la procédure mais aussi resserrer le nombre de prétendants. Onze candidats sont actuellement en lice, parmi lesquels l'ancien ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson. Le chef de file des "Brexiters" qui fait figure de grand favori.

Les autres titres de l'actualité

Au moment où les relations entre Moscou et les Occidentaux se dégradent, à la faveur de multiples crises, la Russie et la Chine semblent bien décidés à faire étalage de leur grande complicité et notamment de leurs étroites relations économiques, à l'occasion du forum de Saint-Pétersbourg, principal rendez-vous des affaires en Russie.   

Du plastique partout, jusque dans le corps des baleines.  Le rapport du WWF publié aujourd'hui fait état de l'ampleur de la pollution : 600 000 tonnes de déchets plastiques sont rejetés chaque année en mer Méditerranée.   

En France, l'Etat a annoncé ce matin qu'il allait saisir la justice après avoir appris que 1500 tonnes de faux steaks hachés surgelés avaient été vendus à des associations caritatives depuis l'été dernier.    

Le Mondial de football féminin s'ouvre ce soir en France. Invité de la rédaction : Pascal Boniface

Chroniques
12H41
3 min
La Bulle économique
Et si on reparlait des pavillons de complaisance ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......