LE DIRECT
Emmanuel Macron à l'annonce de sa candidature à la présidence de la République le 16 novembre 2016, dans un centre de formation de Bobigny

Un nouveau candidat à la présidentielle. Emmanuel Macron l'a annoncé, comme prévu, dans la matinée

24 min

L'ancien ministre de l’Économie a prononcé un discours très solennel. Une entrée en lice qu'il souhaite placer sous le signe de l'espérance.

Emmanuel Macron à l'annonce de sa candidature à la présidence de la République le 16 novembre 2016, dans un centre de formation de Bobigny
Emmanuel Macron à l'annonce de sa candidature à la présidence de la République le 16 novembre 2016, dans un centre de formation de Bobigny Crédits : Sophie Delpont - Radio France
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Je suis candidat à la Présidence de la République". C'est avec ces mots qu'Emmanuel Macron a mis un terme à un suspense très relatif. L'ancien ministre de Manuel Valls a annoncé sa candidature il y a 1h et demi à Bobigny. Il appelle au changement face à une France bloquée par les corporatismes. Récit de Sophie Delpont, analyse de Stéphane Robert.

Pour Brice Hortefeux, l'invité du journal : "Il y a une première réalité : Emmanuel Macron n'est pas vierge. Il est à la fois comptable, responsable et coupable de ce qui a été fait et défait pendant ce quinquennat, caractérisé par un désastre social, un décrochage économique, une débâcle idéologique et une dérive migratoire."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A lire : Aux sources des idées d'Emmanuel Macron

Les suites de la COP22 à Marrakech. Avec une part belle aujourd'hui consacrée à l'Afrique. 2 tiers des Africains n'ont pas l'électricité. L'enjeu, c'est de leur éviter de passer par les énergies fossiles.

A iTélé, les salariés ont voté la fin du mouvement après 31 jours d'une grève historique. Le dialogue semble reprendre avec la direction. Compte-rendu de Maxime Tellier.

Guillaume Auda, le porte parole de la rédaction d'Itélé précise les conditions de la fin de la grève
Guillaume Auda, le porte parole de la rédaction d'Itélé précise les conditions de la fin de la grève Crédits : Maxime Tellier - Radio France

A la fin de cette édition, comme chaque mercredi, l'Abécédaire de campagne avec notre invité. Le député européen Brice Hortefeux. Avec lui, nous parlerons du mot frontière.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......