LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Des violences dans la banlieue de la capitale suédoise

16 min
À retrouver dans l'émission

Chaque soir depuis dimanche 20 mai, plusieurs quartiers en périphéries de Stockholm sont secoués par des violences urbaines.

Les banlieues suédoises concentrent des populations pauvres, durement frappées par le chômage et souvent issues de l'immigration.

Mais doit-on parler d'une remise en cause du "modèle scandinave" ?

Stockholm - Husby
Stockholm - Husby Crédits : Fredrik Sandberg - Reuters

Husby, au nord-ouest de Stockholm, a été le point de départ des violences.

Dans la nuit de dimanche 20 mai au lundi 21 mai, des habitants du quartier ont incendié des voitures et jeté des pierres sur les forces de l'ordre.

Ces troubles auraient débuté après la mort dans quartier défavorisé d'un retraité, abattu par la police, qui explique l'homme été armé et ne voulait pas entendre raison.

Dans les nuits suivantes, les violences e se sont étendues à d'autres quartiers.

Mais plus globalement, ces événements ont provoqué un débat dans la société suédoise, qui n'est pas habituée à de tels événements.

On retrouve dans les quartiers défavorisés une grande partie des immigrés arrivés d'Afrique, du Moyen-Orient, et d'Europe de l'est.

Les étrangers représentent 15% de la population suédoise.

Dans ces quartiers, beaucoup d'habitants ont mis en cause un climat de plus en plus délétère et raciste.

A Husby, le taux de chômage est deux fois plus important qu'à Stockholm.

Le reportage de Claude Guibal, avec l'aide technique de Laurent Grout, à Husby :

Écouter
1 min
Écouter

Dans les quartiers pauvres, la question commence à être posée de l'intégration des populations immigrées :

Écouter
1 min
Écouter

Mais peut-on aller jusqu'à parler d'une crise profonde du modèle suédois ?

Écouter
52 sec
Écouter

Les autres titres du journal de 18 heures

  • Dans cette édition les suites des attentats au Niger et en Grande-Bretagne. Nous verrons avec Mathieu Laurent comment le groupe de Moktar Belmokthar (ancien d'Aqmi dont on avait récemment annoncé la mort) refait alliance avec le Mujao.- Et puis nous entendrons un imam à Londres qui a cotoyé l'un des tueurs du soldat britannique, assassiné mercredi.- Et puis le Magazine de la rédaction "Comment vivre avec le grand méchant loup ?" , reportage signé Véronique Rebeyrotte
L'équipe
Avec la collaboration de
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......