LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hommage à Nice aux victimes de l'attentat

Hommage national aux victimes de l'attentat de Nice

20 min

Emmanuel Macron est à Nice pour honorer la mémoire des victimes de l'attentat, commis il ya un an jour pour jour. 86 morts, plus de 400 blessés. Défilé militaire, hommage de la France entière et des Niçois toujours choqués, vous l'entendrez dans ce journal.

Hommage à Nice aux victimes de l'attentat
Hommage à Nice aux victimes de l'attentat Crédits : YANN COATSALIOU - AFP

Commémorations de l'attentat de Nice : "Liberté, égalité, fraternité", la devise de la République française est écrite à même le sol, formée de 12.000 plaques tricolores, de petits carrés bleu-blanc-rouge. C'est le message choisi par les familles des victimes de l'attentat de Nice, message composée par les Niçois, qui se succèdent, depuis ce matin, sur le quai des Etats-Unis, dans le polongement de la promenade des Anglais. C'est là, il y a un an, que le terroriste Mohamed Lahouaiej Bouhlel lançait un camion sur la foule qui venait assister au feu d'artifice du 14-Juillet. 86 personnes tuées, près de 450 blessés de 19 nationalités différentes, dans cet attentat revendiqué au nom du groupe Etat islamique. Aujourd'hui, un an après, l’heure est aux commémorations, en présence du Président de la République Emmanuel Macron et du maire de Nice Christian Estrosi, aux côtés des anciens Présidents, François Hollande et Nicolas Sarkozy, aux côtés, aussi d'une foule d'anonymes. Dossier suivi, à Nice, par Nathanaël Charbonnier. Dont voici aussi quelques photographies :

Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France
Nice, juillet 2017
Nice, juillet 2017 Crédits : Nathanaël Charbonnier - Radio France

Un 14 juillet marqué, également, par le traditionnel défilé sur les Champs-Elysées, ce matin : Les Etats-Unis et leur président, Donald Trump étaient à l'honneur. L'amitié franco-américaine a été réaffirmée par Emmanuel Macron et Donald Trump, dans un contexte par ailleurs tendu, en France, sur les restrictions budgétaires concernant la Défense. Analyse de Christine Moncla. Commentaire de Stéphane Robert.

Le 14 Juillet en France, une bouffée d'oxygène pour le président américain, fragilisé aux Etats-Unis par de nouvelles accusations de collusion avec la Russie. Correspondance de Philippe Randé.

A suivre également,

- Tensions au Proche-Orient, après une attaque, ce matin, qui a fait deux morts dans la police israélienne, à côté de l’esplanade des mosquées à Jérusalem.

Correspondance d'Étienne Monin.

- L'efficace censure du régime de Pékin tente, depuis la mort du prix Nobel de la Paix Liu Xiabo, hier, d'effacer toute trace, toute mention du dissident chinois sur les réseaux sociaux. Reportage de Dominique André à Pékin.

- La chronique quotidienne de Joëlle Gayot au festival d'Avignon : Au programme ce soir, "Molly S.", mis en scène par l’ancienne directrice du Théâtre National de Strasbourg, Julie Brochène d'après un texte de l’auteur irlandais Brian Friel, l'histoire d'une femme qui recouvre la vue, avant de sombrer dans la folie...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......