LE DIRECT
Le drapeau des unionistes catalans : l'union de l'Espagne, de la Catalogne et de l'Europe.

Les défenseurs de l'unité espagnole ont réussi leur pari

14 min

Entre 300.000 (selon la police) et un million (selon les organisateurs) de personnes ont défilé ce dimanche après midi dans les rues de Barcelone pour une Espagne une et indivisible. Une mobilisation massive sensée montrer au monde que tous les Catalans ne sont pas des indépendantistes.

Le drapeau des unionistes catalans : l'union de l'Espagne, de la Catalogne et de l'Europe.
Le drapeau des unionistes catalans : l'union de l'Espagne, de la Catalogne et de l'Europe. Crédits : Julien Mattia / Le Pictorium - Maxppp

En Islande, c'est le Parti de l’Indépendance qui remporte les législatives. Aucune velléité de séparatisme, non, il s'agit simplement du non du parti conservateur emmené par Bjarni Benediktsson, le Premier ministre. Affaibli par des affaires de corruption, il a finalement limité la casse en obtenant 16 sièges sur 63. Vainqueur sans majorité donc, Benediktsson devrait être chargé, dans les prochains jours, de former une coalition.

Tout juste indépendant, le Kurdistan Irakien sera bientôt orphelin. Le président de l'entité, Massoud Barzani, renonce à se présenter à de nouvelles élections. Ses fonctions cesseront officiellement mercredi prochain. Barzani est accusé d'être à l'origine d'une grave crise avec Bagdad. C'est lui qui a organisé le référendum d'indépendance qui s'est traduit, pour les Kurdes, par une perte importante de leur territoire. En attendant les élections, qui se tiendront dans huit mois, c'est le gouvernement, le parlement et la Cour suprême qui se chargeront d'administrer le Kurdistan irakien.

Un peuple au bord de la famine, ravagé par le choléra et où la nourriture est utilisé comme une arme de guerre. Ce pays c'est le Yémen. C'est en tous cas la description qu'en fait Elisabeth Rasmussen, la directrice du programme alimentaire mondial des Nations unies. Le Yémen est depuis deux ans en proie à un conflit qui oppose le gouvernement aux rebelles Houtis. Un conflit qui a déjà fait près de 9.000 morts.

A Paris, Toulouse, Lille ou encore Montpellier, des centaines de femmes sont descendues dans la rue ce dimanche après-midi contre les agressions sexuelles et le harcèlement. Une manifestation baptisée #Metoodanslarue en référence au mot dièse qui avait libéré la parole sur les réseaux sociaux. Des manifestantes bien décidées à ne plus jamais se taire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......