LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des enfants syriens sont soignés pour des problèmes respiratoires dans une clinique de la Ghouta orientale, après des raids aériens (07/03/18)

Recours aux armes chimiques en Syrie : faut-il encore des preuves ?

20 min

Il y aura une riposte française en cas d'usage avéré d'armes chimiques en Syrie, assure le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Cette ligne rouge a été franchie depuis longtemps, réplique le chercheur Olivier Lepick.

Des enfants syriens sont soignés pour des problèmes respiratoires dans une clinique de la Ghouta orientale, après des raids aériens (07/03/18)
Des enfants syriens sont soignés pour des problèmes respiratoires dans une clinique de la Ghouta orientale, après des raids aériens (07/03/18) Crédits : Amer ALMOHIBANY - AFP

Alors que le régime syrien accentue son emprise sur l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, à l'Est de Damas,  des médecins sur place affirment que de nouvelles attaques au chlore ont eu lieu hier soir. Selon les Casques Blancs, 50 civils ont été touchés. Dans un rapport publié mardi, la commission d'enquête de l'Onu sur les crimes de guerre, accuse le régime de Bachar al Assad d'avoir eu recours à des armes chimiques.  Interrogé sur le sujet, le chef de la diplomatie française promet une riposte, en cas d'utilisation avérée d'armes chimiques. "Il y a aujourd'hui des faisceaux de convergence", explique Jean-Yves Le Drian. "Nous n'avons pas les preuves, mais pour la France, c'est la ligne rouge."  Or pour Olivier Lepick, chercheur associé à la fondation pour la recherche stratégique, cette ligne rouge a été franchie depuis longtemps.

Les autres titres du journal

Donald Trump devrait confirmer ce soir la taxation de l'acier et de l'aluminium importé aux Etats-Unis. "Nous devons, explique-t-il, protéger nos industries".  Après l'Union Européenne, la Chine avertit qu'elle ne se laissera pas faire.  

En ce 8 mars, Journée internationale des droits des Femmes, nous donnons la parole à Nasrin Sotoudeh. Cette avocate iranienne, figure de la défense des droits de l'Homme, soutient les femmes qui ont décidé d'enlever leur voile en public, ce qui est interdit par la loi en Iran.  

Nasrin Sotoudeh a été récompensée en 2012 par le prix Sakharov, attribué par le Parlement européen pour la lutte en faveur des droits de l'Homme
Nasrin Sotoudeh a été récompensée en 2012 par le prix Sakharov, attribué par le Parlement européen pour la lutte en faveur des droits de l'Homme Crédits : Valérie Crova - Radio France

En France, l'exécutif annonce une cinquantaine de mesures en faveur de l'égalité Hommes-Femmes, notamment pour garantir l'égalité salariale et protéger les femmes des violences.  Peu de précisions encore sur les moyens.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......