LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La première ministre britannique Theresa May donne une conférence de presse au 10 Downing Street à Londres pour défendre le projet d'accord sur le Brexit. (15/11/18)

Le débat sur le Brexit enflamme le Parlement britannique

19 min

Theresa May défend bec et ongles le projet d'accord sur le Brexit, mais quatre de ses ministres ont déjà claqué la porte du gouvernement britannique. "Nous ne sommes pas au bout du chemin" reconnaît le négociateur en chef de l'Union européenne Michel Barnier.

La première ministre britannique Theresa May donne une conférence de presse au 10 Downing Street à Londres pour défendre le projet d'accord sur le Brexit. (15/11/18)
La première ministre britannique Theresa May donne une conférence de presse au 10 Downing Street à Londres pour défendre le projet d'accord sur le Brexit. (15/11/18) Crédits : Matt Dunham / POOL - Radio France

Quatre démissions de ministres et la demande d'un vote de défiance au Parlement contre Theresa May : le projet d'accord sur le Brexit défendu par la première ministre britannique a déclenché une crise politique d'ampleur au Royaume-Uni.   Theresa May a malgré tout maintenu le cap aujourd'hui, tentant de convaincre les parlementaires que le compromis négocié était le meilleur que son pays puisse obtenir.

Les autres titres du journal

La justice et la diplomatie saoudienne dédouanent le prince héritier Mohammed ben Salmane dans l'affaire Khashoggi. Et Ryad refuse l'enquête internationale demandée par la Turquie.

Manifestation d'avocats et de magistrats devant le Palais Bourbon, contre la réforme de la Justice. Ils dénoncent un projet "purement gestionnaire", et craignent que l'accès du justiciable à un juge devienne de plus en plus complexe.

Georges Tron acquitté des accusations de viols sur d'anciennes employées de la mairie de Draveil. La cour estime que les scènes à caractère sexuel sont avérées, mais que les plaignantes n'ont pas apporté la preuve de la contrainte.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......