LE DIRECT
Un train régional "Pop" construit par le géant des chemins de fer français Alstom pour Trenitalia, les chemins de fer italiens, est présenté à Innotrans, le plus grand salon professionnel du secteur ferroviaire, à Berlin, le 19 septembre 2018.

Le projet d'un "Airbus du rail" compromis

19 min

Le projet de fusion Alstom Siemens compromis. Siemens ne veut pas faire les concessions exigées par la Commission européenne.

Un train régional "Pop" construit par le géant des chemins de fer français Alstom pour Trenitalia, les chemins de fer italiens, est présenté à Innotrans, le plus grand salon professionnel du secteur ferroviaire, à Berlin, le 19 septembre 2018.
Un train régional "Pop" construit par le géant des chemins de fer français Alstom pour Trenitalia, les chemins de fer italiens, est présenté à Innotrans, le plus grand salon professionnel du secteur ferroviaire, à Berlin, le 19 septembre 2018. Crédits : John MACDOUGALL - AFP

Le projet commun d'Alstom et Siemens de créer un "Airbus du rail" semble compromis.  La Commission européenne a posé un certain nombre de conditions pour approuver la fusion des deux constructeurs ferroviaires (elle s'inquiète de la position dominante que pourrait avoir le nouvel ensemble dans la signalisation ferroviaire, et les Trains à grande vitesse). Mais Siemens n'a pas l'intention d'aller plus loin dans les concessions.

Les autres titres du journal de 18 heures

Indignation après l'assassinat d'un journaliste d'investigation au Ghana. Il avait participé à une vaste enquêtes sur la corruption dans le football africain.

Theresa May poursuit ses tractations avec l'opposition dans l'espoir de sortir de l'impasse sur le Brexit.  Les anti-Brexit plaident pour un nouveau référendum.

En Belgique, des lycéens et des collégiens défilent pour le climat. Ils accusent le gouvernement belge d'inaction contre le réchauffement climatique.

À venir dans ... secondes ...par......