LE DIRECT
La manifestation des retraités, jeudi 18 octobre 2018.

Manifestation des retraités : "C'est un gouvernement racketteur !"

20 min

Nouvelle démonstration du désamour, aujourd'hui, entre Emmanuel Macron et les retraités. Ces derniers étaient appelés à descendre dans la rue un peu partout en France pour défendre leur pouvoir d'achat.

La manifestation des retraités, jeudi 18 octobre 2018.
La manifestation des retraités, jeudi 18 octobre 2018. Crédits : Valérie Vrel - Maxppp

C'est leur quatrième manifestation en un an. Les retraités ont défilé aujourd'hui un peu partout en France à l'appel de neuf syndicats et associations de retraités. Ils dénoncent les choix budgétaire du gouvernement, notamment la hausse de la CSG et la baisse des pensions. Beaucoup disent avoir du mal à boucler leurs fins de mois. "C'est pas en marchant silencieusement que ça porte ses fruits, il faut faire voir qu'on est en colère", s'exclame Catherine, 65 ans, dans le cortège parisien entre Opéra et la place de la République. Elle gagne 1 622 euros par mois, mais elle affirme perdre 30 euros de retraite chaque mois. "J'ai un loyer de 826 euros, lance-t-elle. C'est la moitié de ma retraite donc il y a de quoi être en colère ! C'est du racket. C'est un gouvernement racketteur."

Sa voisine, une autre Catherine, a fait toutes les manifestations depuis l'an dernier. Elle se dit "toujours motivée malgré l'arthrose". "J'en ai assez de monsieur Macron, lance cette retraitée de 71 ans. Il est en train d'anéantir les retraités. Avouez qu'après avoir travaillé toute une vie, on pourrait éviter de nous faire compter les centimes."

Une réunion est déjà prévue le 5 novembre pour discuter d'éventuels "prolongements" du mouvement. A l'issue de la journée de mobilisation des retraités -qui avait réuni 200 000 personnes en France - le 15 mars dernier, Matignon avait déjà dû faire une concession, promettant une "correction" pour "100 000 couples" aux revenus modestes. Cette amélioration est jugée insuffisante par une vingtaine de députés La République en marche mardi, ils ont adopté en commission un amendement introduisant "plus de progressivité dans les taux de CSG" pour les retraités. 

Les autres titres de l'actualité

"Le casse du siècle". C'est la dernière enquête du Le Monde et 18 médias internationaux. Une gigantesque arnaque au fisc. Des banques françaises seraient impliquées. 

Insoumis. A Nanterre, Jean-Luc Mélenchon maintient qu'il est victime d'un traquenard. Le dirigeant de La France insoumise était entendu aujourd'hui dans les locaux de la direction centrale de la Police judiciaire dans le cadre de deux enquête préliminaires. 

Brexit. Emmanuel Macron s'exprime ce soir à Bruxelles sur le Brexit. Il demande aux Britanniques de trouver une solution. 

Ara Güler. Pluie d'hommages à Istanbul en Turquie, après la mort du célèbre photographe et photojournaliste turc Ara Güler. 

À venir dans ... secondes ...par......