LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une centaine d'étudiants et de chercheurs liés au musée ont manifesté ce lundi matin dans les jardins du parc où se trouve le musée

Consternation à Rio de Janeiro, où le plus ancien musée du Brésil est parti en fumée

20 min

Colère et émotion au Brésil après l'incendie de qui était considéré comme le plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique Latine. Le Musée national de Rio a fêté en juin son bicentenaire et abritait environ 20 millions de pièces de valeur inestimable et une bibliothèque de plus de 530 000 titres

Une centaine d'étudiants et de chercheurs liés au musée ont manifesté ce lundi matin dans les jardins du parc où se trouve le musée
Une centaine d'étudiants et de chercheurs liés au musée ont manifesté ce lundi matin dans les jardins du parc où se trouve le musée Crédits : STR - AFP

Le plus ancien musée du Brésil est réduit à un tas de cendres, et avec lui, un patrimoine unique. Le musée national de Rio, créé en 1818, et installé dans l'ancien palais impérial de Saint-Christophe, est considéré comme le plus grand Musée d'Histoire naturelle et anthropologique d'Amérique latine. Particulièrement réputé pour la richesse de son département de paléontologie, avec plus de 26.000 fossiles, il avait également une collection exceptionnelle de poissons, amphibiens, mollusques, reptiles et papillons, et sa bibliothèque comptait plus de 530.000 titres. La cause de l'incendie n'est pas encore connue, mais pour les spécialistes, qui se relaient au micro des médias brésiliens, le palais impérial a payé les conséquences de la crise de l’état de Rio de Janeiro. Avec un budget très réduit ces dernières années, le musée n’avait même pas de système de détection des incendies !

Reportage à Rio de notre correspondante, Anne Vigna.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres du journal

Comment gérer la crise migratoire provoquée par la situation catastrophique au Venezuela ? 12 pays d'Amérique latine sont réunis à Quito, pour trouver des solutions communes.  

L'Argentine annonce un plan d'austérité pour stabiliser son économie. "Nous avons tout pour nous en sortir", affirme le président Mauricio Macri, qui cherche à enrayer l'effondrement du peso.  

En France, la rentrée des classes est synonyme de gros stress pour les enseignants stagiaires... Sont-ils suffisamment préparés ? C'est le dossier de ce journal, proposé par notre spécialiste éducation, Hakim Kasmi.  

Et puis comment tirer les leçons du Levothyrox ? La ministre de la Santé promet une information "plus accessible, claire et réactive" sur les médicaments... Cela va dans le bon sens, mais ce n'est pas suffisant, estime l'association "Vivre sans thyroïde".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......