LE DIRECT
Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi, lors de la visite du président Emmanuel Macron à l'usine Renault, à Maubeuge, dans le nord de la France, le 8 novembre 2018.

Nissan, Renault et Mitsubishi ébranlés par l'arrestation de Carlos Ghosn

20 min

Le tout-puissant patron Carlos Ghosn a été arrêté à Tokyo, sur des soupçons de malversations.D'après les médias japonais, il aurait sous-évalué sa rémunération déclarée aux autorités boursières. Il aurait aussi utilisé de l'argent de Nissan à des fins personnelles.

Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi, lors de la visite du président Emmanuel Macron à l'usine Renault, à Maubeuge, dans le nord de la France, le 8 novembre 2018.
Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi, lors de la visite du président Emmanuel Macron à l'usine Renault, à Maubeuge, dans le nord de la France, le 8 novembre 2018. Crédits : Ludovic MARIN - Radio France

Un grand patron tombe de son piédestal. Carlos Ghosn, président de Nissan, PDG de Renault et de l'alliance Renault-Nissan et président de Mitsubishi est accusé de fraude financière. Il a été arrêté au Japon. Une enquête menée au sein de Nissan pendant plusieurs mois a établi qu'il avait sous-évalué, pendant des années, ses revenus déclarés aux autorités boursières. Le conseil d'administration de Nissan va se réunir jeudi, et le Directeur Général de Nissan a déjà fait part de son intention de démettre Carlos Goshn de son poste au plus vite.

Les autres titres du journal

Barrages filtrants, opérations escargots, blocages de dépôts de carburants... 20.000 gilets jaunes se sont de nouveau mobilisés aujourd'hui, pour dénoncer la baisse de leur pouvoir d'achat. Ils comptent sur de nouveaux rassemblements d'ampleur samedi, pour faire plier le gouvernement.

Le renseignement russe affaibli. En quelques semaines, plus de 300 agents sont sortis malgré eux de l'anonymat. Des journalistes d'investigation les ont démasqués avec une déconcertante facilité.

L'Organisation Mondiale de la Santé appelle à un changement de cap dans la lutte contre le paludisme, qui reste l'une des premières causes de mortalité au monde. L'OMS juge les investissements toujours insuffisants.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......