LE DIRECT
 Placé en première ligne dans l'affaire Benalla par le ministre de l'Intérieur lui-même, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a notamment dénoncé "une proximité inappropriée".

Affaire Benalla : le préfet de police de Paris auditionné à son tour par la commission d’enquête de l'Assemblée nationale

16 min
À retrouver dans l'émission

Après ce matin le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, c'est le préfet de police de Paris Michel Delpuech qui a répondu cet après-midi aux questions des députés de la commission des Lois de l'Assemblée, dotée de pouvoirs d'enquête.

 Placé en première ligne dans l'affaire Benalla par le ministre de l'Intérieur lui-même, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a notamment dénoncé "une proximité inappropriée".
Placé en première ligne dans l'affaire Benalla par le ministre de l'Intérieur lui-même, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a notamment dénoncé "une proximité inappropriée". Crédits : Aurélien Morissard / IP3 - Maxppp

Deux hommes au coeur de l'affaire Benalla auditionnés par la commission d’enquête de l'Assemblée nationale ce lundi. Le ministre Gérard Collomb puis le préfet de police de Paris Michel Delpuech. Chacun a dû s'expliquer sur les dessous de cette bavure commise par un proche d’Emmanuel Macron et beaucoup de questions restent en suspens sur les responsabilités des uns et des autres. Sophie Delpont a suivi l'audition de Michel Delpuech, qui a notamment dénoncé des "dérives inacceptables, condamnables, sur fond de copinages malsains".
Nous verrons aussi comment les députés de l'opposition ont perçu celle de Gérard Collomb, alors que dans un communiqué de ses avocats Alexnadre Benalla a, lui, dénoncé "l'utilisation médiatique et politique" de son intervention contestée du 1er mai, qu'il a justifiée par la volonté de "prêter main forte" aux policiers face aux manifestants.

Crédits : Visactu

Les autres titres du journal

Leclerc se lance dans la vente d'électricité avec l'objectif de rafler 10 % du marché d'ici 2025. Nous verrons avec Catherine Petillon ce qui pousse le géant de la distribution à diversifier ses activités. 

Deux collaborateurs de l'Agence France Presse tués en 3 mois à Kaboul. Hier, Akhtar jan, un chauffeur d'une trentaine d'années, a été tué dans un attentat suicide visant le vice-président Dostum. Le responsable politique s'en est tiré, mais 23 personnes ont été tuées et 107 blessées.  
Mathieu Laurent a joint cet après-midi Anne Chaon, correspondante de l'AFP sur place, dévastée par cette disparition.

Écouter
11 min
Journaliste à l'AFP,Anne Chaon évoque un homme "extrêmement doux, extrêmement bienveillant, toujours disponible; ainsi que la situation en Afghanistan
Mohammad Akhtar, le 16 octobre 2015. Il avait quatre enfants et triste ironie du sort était cousin du chef de la photo de l'AFP Shah Marai, tué lui le 30 avril dernier
Mohammad Akhtar, le 16 octobre 2015. Il avait quatre enfants et triste ironie du sort était cousin du chef de la photo de l'AFP Shah Marai, tué lui le 30 avril dernier Crédits : Noorullah SHIRZADA - AFP

Révolution à Cuba. L’île s'ouvre à la loi du marché tout en restant socialiste. la quadrature du cercle.

Retour également sur la polémique en Allemagne après que le footballeur Mesut Özil, d'origine turque, a claqué la porte de la sélection nationale, dénonçant le racisme de la fédération allemande.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......