LE DIRECT
Fresque de l'artiste de rue PBOY inspirée de "La liberté guidant le peuple", et montrant des manifestants vêtus de gilets jaunes. (08/01/19)

Gilets jaunes : le "grand débat national" fait débat

20 min

A l'occasion du "grand débat national" destiné à répondre aux attentes des "Gilets jaunes", tous les sujets peuvent être mis sur la table ? Peut-on aller jusqu'à remettre en cause le mariage pour tous ou la peine de mort ? Il y a déjà désaccord sur cette question.

Fresque de l'artiste de rue PBOY inspirée de "La liberté guidant le peuple", et montrant des manifestants vêtus de gilets jaunes. (08/01/19)
Fresque de l'artiste de rue PBOY inspirée de "La liberté guidant le peuple", et montrant des manifestants vêtus de gilets jaunes. (08/01/19) Crédits : Philippe LOPEZ - AFP

Le "grand débat national" doit s'ouvrir dans une semaine. Proposé par Emmanuel Macron pour répondre aux questions nées de la crise des "Gilets jaunes", il doit permettre de faire émerger les sujets qui préoccupent le plus les Français. L'association des maires ruraux de France, à l'origine des cahiers de doléances, ouverts dans les mairies, souligne que pour l'instant, la principale préoccupation exprimée, c'est le pouvoir d'achat. Mais le débat permettra-t-il d'aborder toutes les questions ? "Aucun thème ne sera interdit", a répondu Chantal Jouanno, qui a la charge d'organiser le débat. Elle se voulait rassurante.... Mais depuis, le débat sur le débat fait rage ! 

Les autres titres du journal de 18 heures

Nouvelle action de l'association des victimes de l'amiante. En déposant une citation directe collective devant le tribunal correctionnel de Paris, elle espère obtenir un procès des responsables nationaux du scandale sanitaire.  

Coup de froid entre la Turquie et les Etats-Unis. Pour Ankara, Le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, John Bolton, a commis une "lourde erreur" en demandant la protection des miliciens kurdes alliés de Washington en Syrie.      

Le racisme anti-noirs toujours vivace au Maghreb. La nouvelle miss Algérie, originaire du sud du pays, a dû faire face aux moqueries et insultes sur les réseaux sociaux.

À venir dans ... secondes ...par......