LE DIRECT
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, à un sommet du G7 sur l'environnement à Bologne, le 12 juin 2017.

Nicolas Hulot reprend sa liberté

20 min

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a jeté l'éponge ce matin. Il parle d'une" accumulation de déceptions" et ne veut pas se contenter de "petits pas". Emmanuel Macron salue en Nicolas Hulot "un homme libre", et dit compter sur son engagement, "sous une autre forme.".

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, à un sommet du G7 sur l'environnement à Bologne, le 12 juin 2017.
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, à un sommet du G7 sur l'environnement à Bologne, le 12 juin 2017. Crédits : Alberto PIZZOLI - AFP

Après bien des états d'âme, Nicolas Hulot a donc décidé ce matin de démissionner.  Une décision manifestement douloureuse.  "J'ai une immense amitié pour ce gouvernement", assure Nicolas Hulot, mais "sur les sujets que je porte, on n'a pas la même grille de lecture".  Dressant le bilan de ces quatorze mois passés à la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire, il constate trop de renoncements. "est-ce que les petits pas suffisent ? non, répond Nicolas Hulot, qui en a donc tiré les conclusions.

L'invitée de ce journal est l'eurodéputée écologiste Eva Joly

Les autres titres du journal

A l'université d'été du Medef, gouvernement et patrons sont sur la même ligne.  Edouard Philippe promet que son gouvernement oeuvrera avec constance pour améliorer la fiscalité des entreprises, jusqu'à la fin du quinquennat.

Washington met la pression sur le Canada, pour qu'il accepte dès cette semaine de se joindre au nouvel accord de libre échange annoncé par les Etats-Unis et le Mexique.  

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel dénonce "la haine dans la rue", après les incidents survenus à Chemnitz lors de manifestations contre les étrangers.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......