LE DIRECT
Discours d'Emmanuel Macron sur l'avenir de la Corse à Bastia (07/02/18)

En Corse, Emmanuel Macron douche les espoirs des nationalistes

20 min

Emmanuel Macron est favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution. Mais le président rejette plusieurs revendications des nationalistes corses, comme le statut de résident corse, et la co-officialité de la langue corse.

Discours d'Emmanuel Macron sur l'avenir de la Corse à Bastia (07/02/18)
Discours d'Emmanuel Macron sur l'avenir de la Corse à Bastia (07/02/18) Crédits : BENOIT TESSIER - AFP

Depuis leur large victoire aux élections territoriales, les dirigeants nationalistes corses mettaient la pression sur Emmanuel Macron, pour qu'il leur fasse part de sa position sur l'avenir de la Corse.  Et ils égrenaient leurs revendications : mention spécifique de la Corse dans la Constitution, co-officialité de la langue corse, statut de résident, rapprochement des prisonniers dits "politiques", amnistie...  Le chef de l'Etat est arrivé sur l'île hier, et rapidement le climat s'est tendu.  Les élus nationalistes ont d'ailleurs boycotté tout à l'heure le "déjeuner républicain" organisé par le chef de l'Etat à Bastia...  Dans son discours, cet après-midi, Emmanuel Macron n'a pas fait de cadeau aux nationalistes.

Les autres titres du journal : 

Encore beaucoup de perturbations liées à la neige aujourd'hui, mais pour le Ministre de l'Economie, les messages d'alerte ont été correctement passés. "Je ne pense pas qu'il y ait eu de raté, déclare Bruno Lemaire.  

L'Allemagne semble sortir de l'impasse politique. Conservateurs et Sociaux-Démocrates ont conclu un accord de coalition. Angela Merkel a fait de larges concessions au SPD, dont les militants doivent encore voter.  

En Chine aussi, des femmes ont décidé de briser le silence du harcèlement sexuel. Mais le Parti Communiste Chinois se montre méfiant à l'égard de ce mouvement féministe.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......