LE DIRECT
Des réfugiés afghans se réchauffent autour d'un feu au bord du canal Saint-Martin à Paris. (09/02/18)

Le plan Hiver suffira-t-il ?

20 min

L'Etat va ouvrir 14.000 places supplémentaires d'hébergement d'urgence pour la période hivernale. Mais pour la fondation Abbé Pierre, cela ne répond pas à tous les besoins. Et le DAL dénonce les expulsions locatives, qui se sont accélérées à l'approche de la trêve hivernale.

Des réfugiés afghans se réchauffent autour d'un feu au bord du canal Saint-Martin à Paris. (09/02/18)
Des réfugiés afghans se réchauffent autour d'un feu au bord du canal Saint-Martin à Paris. (09/02/18) Crédits : JOEL SAGET - AFP

Le Plan Hiver entre officiellement en vigueur demain. L'Etat compte ouvrir 14 000 places supplémentaires pour l'hébergement d'urgence, et débloquer 5 millions d'euros pour financer des équipes de maraude. Les associations de soutien aux sans abri saluent une meilleure anticipation mais jugent ce dispositif  insuffisant. "Si on n'accompagne pas les personnes vers des réponses plus durables de logement, souligne Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre, on ne fait que repousser le problème."  Et les associations insistent aussi sur l'importance de la prévention, pour éviter que des personnes en situation de précarité ne se retrouvent à la rue. Or juste avant la trêve hivernale, on a assisté à une accélération des expulsions locatives.

Les autres titres du journal

Une bataille gagnée pour les salariés d'Ascoval. Le projet de reprise de l'aciérie de Saint-Saulve par le groupe Altifort est jugé "crédible" et "viable" par les experts. Reste à trouver des financements.    

Initialement condamnée à mort pour blasphème,  la chrétienne Asia Bibi a été acquittée au Pakistan. Les fondamentalistes s'insurgent contre le verdict, ils sont descendus par milliers dans les rues. Le premier ministre Pakistanais appelle au respect de la justice.

L'Inde inaugure la plus haute statue du monde. Elle représente Sardar Vallabhbhai Patel, l'une des figures de l'indépendance du pays, et érigée en modèle par les nationalistes indhous, actuellement au pouvoir.

À venir dans ... secondes ...par......