LE DIRECT
Un des véhicules blindés des CRS déployés à Paris lors de la quatrième journée nationale de manifestation des gilets jaunes

"Gilets jaunes" : plus de 950 interpellations en France dont 737 à Paris en fin d'après-midi

10 min

L'ambiance était un peu plus tendue ce samedi après-midi dans plusieurs villes de France. En tout, 55 personnes ont été blessées à Paris dont trois parmi les forces de l'ordre. 950 personnes ont été interpellées en France en fin d'après-midi dont 737 dans la capitale.

Un des véhicules blindés des CRS déployés à Paris lors de la quatrième journée nationale de manifestation des gilets jaunes
Un des véhicules blindés des CRS déployés à Paris lors de la quatrième journée nationale de manifestation des gilets jaunes Crédits : IAN LANGSDON - Maxppp

L'ambiance était un peu plus tendue ce samedi après-midi dans plusieurs villes de France. A Marseille, sur le vieux port, des policiers ont déployé des canons à eaux. Les forces de l'ordre ont eu du mal à contenir les manifestants qui ont voulu se réunir devant l'hôtel de ville. 

A Paris, les tensions aussi étaient palpables. Rien à voir avec les violences de la semaine dernière, mais quelques heurts se sont tout de même produits. Plus tôt, les CRS ont utilisé des canons à eau pour repousser les manifestants dans les rues adjacentes des Champs-Elysées et sur les Grands Boulevards. Les véhicules blindés ont également été déployés. Dans la capitale, des barricades ont été dressées notamment avec les grilles situées au pied des arbres. Des barricades qui ont pour certaines été enflammées. Quelques poubelles ont également été incendiées. Des vitrines brisées notamment avenue de Friedland. 

En tout, 55 personnes ont été blessées en fin d'après-midi à Paris, dont trois parmi les forces de l'ordre. Autre chiffre, celui des interpellations : plus de 950 en France, 737 à Paris dont 551 gardes à vue. Dernier chiffre, celui des participants. Ils étaient environ 31 000 dans tout le pays selon le ministère de l'Intérieur, dont 8 000 dans la capitale.

Écouter
54 sec
Parmi les lieux où se sont rassemblés les gilets jaunes, il y avait la place de la Bastille. Sur place Stéphanie. Pour elle, les médias ont fait peur aux manifestants et les ont dissuadés de venir.

Julien Coupat, relaxé dans le procès de Tarnac, a été interpelé aujourd'hui à Paris. Celui qui a longtemps été présenté comme le leader d'un groupe d'ultragauche, a été placé en garde à vue pour "participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations". Julien Coupat, soupçonné de sabotage d'une ligne SNCF, avait comparu en début d'année. Initialement poursuivi pour terrorisme, il avait finalement été dispensé de peine.

26 millions d'euros, c'est ce qu'a récolté ce samedi à 18 heures le Téléthon. Un chiffre en recul par rapport à 2017 : "Nous sommes un peu en retard par rapport à l'année dernière, on ne peut pas faire abstraction du contexte", a déclaré Laurence Tiennot-Herment, présidente du marathon caritatif. Si vous voulez faire un don vous avez jusqu'à demain soir pour appeler le 3637.

À venir dans ... secondes ...par......