LE DIRECT
Des migrants qui ont échoué à atteindre l'Europe, recueillis dans un centre d'accueil de l'OIM à Agadez, Niger.L'accueil du centre de transit pour les migrants.

Des "hot spots" pour les réfugiés dans les pays d'origine : fausse bonne idée ?

20 min

À 48 heures d'un mini sommet consacré aux questions migratoires, les capitales européennes tentent de proposer, dans le désordre, des solutions, dont celle des "hot spots" à installer dans les pays d'origine.

Des migrants qui ont échoué à atteindre l'Europe, recueillis dans un centre d'accueil de l'OIM à Agadez, Niger.L'accueil du centre de transit pour les migrants.
Des migrants qui ont échoué à atteindre l'Europe, recueillis dans un centre d'accueil de l'OIM à Agadez, Niger.L'accueil du centre de transit pour les migrants. Crédits : Sandrine Etoa - Radio France

L'Europe continue à se crisper. En prévision du mini-sommet prévu dimanche à Bruxelles sur la question des migrations, les positions des capitales européennes se font de plus en plus fermes. L'accueil des bateaux de réfugiés continue à faire polémique, et la question de l'installation de "hot spots" en dehors des frontières de l'Union revient dans le débat, même si leur principe même est contesté, par les acteurs de terrain. Explications à suivre de Fanny Bouvard, avec l'exemple d'Agadez, au Niger. Un "hot spot" y avait été envisagé, mais l'idée a vite été abandonnée.

Dans ce journal également, la satisfaction d'Alexis Tsipras, le premier ministre grec. La Grèce va sortir des plans d'aide européens, même si l'austérité se fera sentir encore longtemps : reportage d'Angélique Kourounis.

L'autorisation, donnée à certaines femmes saoudiennes de conduire, à partir de ce dimanche. Explications de Clarence Rodriguez.

Conductrice en apprentissage à Riyad, fin avril dernier. La nouveauté de ce dimanche concerne un petit millier de femmes, sur une population féminine de 10 millions dans le royaume
Conductrice en apprentissage à Riyad, fin avril dernier. La nouveauté de ce dimanche concerne un petit millier de femmes, sur une population féminine de 10 millions dans le royaume Crédits : Yousef DOUBISI - AFP

Et puis en France : la présentation officielle de "l'école politique" de Marion Maréchal Le Pen à Lyon : l'ISSEP. Marc Podevin y a assisté pour nous. Son reportage. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......