LE DIRECT
Paul Hudson, directeur général britannique du géant pharmaceutique française Sanofi, le 6 février 2020 à Paris

Coronavirus : Emmanuel Macron ne veut pas d'un vaccin soumis aux lois du marché

14 min

Le président s'est "ému" de la volonté de Sanofi de vendre en priorité aux Américains un éventuel vaccin contre la Covid-19. Le géant pharmaceutique français rappelle que les Etats-Unis contribuent au financement de ses recherches médicales.

Paul Hudson, directeur général britannique du géant pharmaceutique française Sanofi, le 6 février 2020 à Paris
Paul Hudson, directeur général britannique du géant pharmaceutique française Sanofi, le 6 février 2020 à Paris Crédits : ERIC PIERMONT - AFP

Un grand laboratoire pharmaceutique français peut-il se permettre de privilégier un client étranger ? Oui, si l'on en croit le directeur général de Sanofi. Paul Hudson a créé la polémique hier soir en affirmant que son groupe distribuerait d'abord aux Etats-Unis un éventuel vaccin contre la Covid-19. Argument invoqué, les Américains financent les recherches. Aujourd'hui, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, s'est bien gardé de démentir Paul Hudson. Il a même appelé l'Union européenne à être aussi efficace que les Etats-Unis dans la mise à disposition du vaccin. L'attitude de Sanofi scandalise la classe politique française, mais aussi des ONG comme Oxfam. L'analyse de Stéphane Robert.

Les Français pourront partir en vacances cet été, mais en France. Edouard Philippe s'est voulu rassurant aujourd'hui en présentant un plan de relance du tourisme. Le Premier ministre parle d'un plan massif qu'il chiffre à 18 milliards d'euros. Avec Anne-Laure Jumet, nous verrons le détail des mesures annoncées ce matin.

Près de 70% des marins et du personnel de bord du porte-avions Charles de Gaulle ont été contaminés par le coronavirus. Le ministère de la Défense vient de publier les résultats de l'enquête conduite par le service de santé des Armées. La contamination a eu lieu entre la fin février et le début avril lors de la dernière mission du vaisseau amiral de la marine française.  Les explications d'Eric Biégala.

Il y a encore en France 21 000 personnes hospitalisées pour le coronavirus. Parmi ces malades, un peu plus de 2400 sont en réanimation, ils étaient 7000 le 10 avril. Car depuis cinq semaines, il y a chaque jour davantage de sorties que d'arrivées. Et les services de rééducation sont de plus en plus sollicités. Dans ce journal, le témoignage du professeur Jean Paysant, directeur médical de l'Institut régional de réadaptation de Nancy.    

L'ambassade de France à Caracas mise en quarantaine par les autorités vénézuéliennes. Le Quai d'Orsay a convoqué l'ambassadeur du Venezuela à Paris pour lui signifier la colère du gouvernement français. La France fait partie des nombreux pays qui ont reconnu la légitimité politique de Juan Guaido, le principal opposant au régime de Nicolas Maduro. Les précisions d'Omar Ouahmane.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......