LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Couvre-feu en France dans 38 départements supplémentaires et en Polynésie

20 min

Covid-19 : "La situation est grave" selon Jean Castex. Le Premier ministre assume dit-il de prendre des mesures contraignantes. Une nouvelle application TousAntiCovid est aussi lancée et des mesures économiques seront renforcées, en particulier pour le secteur de la culture.

.
. Crédits : Visactu

46 millions de Français seront sous couvre-feu ce vendredi à minuit. Devant l'arrivée d'une deuxième vague, le gouvernement prend des mesures drastiques. Avec à partir de ce vendredi minuit, 38 départements supplémentaires et la Polynésie sous couvre-feu, pour six semaines. Au total, 54 départements et un territoire d'outre mer seront ainsi soumis à la même règle : être chez soi entre 21 heures et 6 heures. La mesure est pour le moment globalement respectée puisque depuis samedi dernier les forces de l'ordre ont effectué plus de 32 000 contrôles et prononcé près de 4 800 verbalisations.

Le Premier ministre a voulu enfoncer le clou, avec clarté voire un peu de brutalité, en tout cas sans mâcher ses mots.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres de l'actualité

Les suites de l'enquête après l'assassinat du professeur, Samuel Paty. Les enseignants demandent un temps pour pouvoir se recentrer avant d'attaquer la rentrée. Ils ont été reçus au ministère, juste avant que Jean-Michel Blanquer ne relance le Grenelle de l'Éducation cet après-midi.   

C'est un procès où l'on devait parler attaques terroristes et accomplissement des faits, le procès des attentats de janvier 2015. Mais aujourd'hui un des accusés a choisi de parler de radicalisation. Compte-rendu d'une audience un peu inattendue dans ce journal.

A l'étranger, le Nigeria et sa capitale en proie a des pillages après la violente répression d'émeutes.   

La Pologne où la loi se durcit encore pour empêcher les avortements.   

Et la Thaïlande où l'étau commence à se desserrer après les manifestations pro démocratie.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......