LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un agent donne à manger à un gypaète barbu dans un nid artificiel aménagé pour la réintroduction de cette espèce dans les Grands Causses en Lozère. (06/05/19)

Appel à la mobilisation pour préserver la biodiversité

20 min

La biodiversité est en danger, il est plus que temps de se mobiliser pour la sauver. C'est le message que veut faire passer le groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité.

Un agent donne à manger à un gypaète barbu dans un nid artificiel aménagé pour la réintroduction de cette espèce dans les Grands Causses en Lozère. (06/05/19)
Un agent donne à manger à un gypaète barbu dans un nid artificiel aménagé pour la réintroduction de cette espèce dans les Grands Causses en Lozère. (06/05/19) Crédits : SYLVAIN THOMAS - AFP

Ils s'appelle Europe, Mona et Lauza. Trois jeunes gypaètes barbus ont été réintroduits aujourd'hui dans les Cévennes. Ces jeunes vautours, élevés en captivité en Espagne, sont équipés de GPS, et ils seront nourris et surveillés régulièrement jusqu'en septembre, le temps de s'acclimater à leur nouvel environnement.  Voilà un exemple concret d'effort pour sauvegarder les espèces menacées, le jour même où un rapport d'experts internationaux met en évidence l'ampleur du déclin de la biodiversité.  Un million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction, selon la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité. Ce déclin n'est pas inéluctable, mais il faut agir vite, et les scientifiques lancent un appel à la mobilisation.

Les autres titres du journal de 18 heures

Le gouvernement lance la mobilisation pour l'emploi et l'environnement, et l'exécutif change de méthode. Il veut travailler avec les élus locaux, les organisations syndicales et patronales, et les associations.

Le chef du gouvernement libyen d'union nationale va entamer une tournée des principales capitales européennes. Fayez al-Sarraj cherche des soutiens pour contrer le maréchal Haftar. 

Face à l'indignation internationale, le sultan de Brunei recule. La peine de mort ne sera pas appliquée en cas d'homosexualité.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......