LE DIRECT
Le port du masque est désormais obligatoire dans les transports en commun. Ici, la ligne 3 du métro parisien le 11 mai 2020.

La France amorce dans le calme son déconfinement

17 min

Après 55 jours de confinement, des millions de Français ont repris aujourd'hui leurs activités. Le retour au travail n'a pas provoqué le chaos redouté dans les transports.

Le port du masque est désormais obligatoire dans les transports en commun. Ici, la ligne 3 du métro parisien le 11 mai 2020.
Le port du masque est désormais obligatoire dans les transports en commun. Ici, la ligne 3 du métro parisien le 11 mai 2020. Crédits : QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS - AFP

La France a donc entamé aujourd'hui son déconfinement, après être restée confinée pendant près de deux mois.  Et un premier constat s'impose ce soir : cette première étape n'a pas donné lieu à d'incidents majeurs, sans doute parce que des millions de Français restent en télétravail. Dans les transports, les trains, les trams, les bus et les métros étaient loin d'être saturés. Et les usagers, dans leur immense majorité, ont respecté les mesures barrières, à commencer par le port du masque obligatoire. Véronique Rebeyrotte s'est rendue à la station Bibliothèque à Paris où se croisent le métro et le RER.   

Ce déconfinement doit s'inscrire dans un nouveau cadre juridique. La loi d'état d'urgence sanitaire votée ce week-end prévoit une limitation des déplacements à 100 kilomètres et une attestation obligatoire dans les transports en commun.  Seulement voilà, le texte n'a pas été promulgué hier soir comme l'espérait le gouvernement. Il faut attendre l'avis du Conseil constitutionnel qui devrait se prononcer d'ici ce soir. Il y a là un contretemps susceptible d'alimenter le procès en amateurisme fait au gouvernement. L'analyse de Stéphane Robert.

Avec la fin du confinement, plus besoin d'une attestation pour sortir de chez soi. Mais de nombreuses interdictions restent en vigueur. Et ce retour très progressif à la normale peut susciter des craintes chez certains. Antoine Marette reviendra sur les enjeux psychologiques du déconfinement.

Où en est-on dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 ?  Nous ferons le point avec l'invitée de ce journal, la virologue Marie-Paule Kieny, directrice de recherche à l’Inserm et ancienne sous-directrice générale de l’OMS. Elle est également membre du CARE, un comité de scientifiques qui conseille en ce moment Emmanuel Macron. Marie-Paule Kieny répond aux questions de Margot Delpierre. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......