LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
John Bercow, le "speaker" de la Chambre des communes, en pleine action ce lundi 21 octobre à Westminster

Brexit : deuxième échec en 48 heures pour le Premier ministre britannique Boris Johnson

20 min

John Bercow, le président de la Chambre des communes, a refusé aujourd'hui un deuxième vote sur l'accord sur le Brexit négocié à Bruxelles. Il a invoqué la jurisprudence du Parlement britannique pour rejeter la demande de Boris Johnson.

John Bercow, le "speaker" de la Chambre des communes, en pleine action ce lundi 21 octobre à Westminster
John Bercow, le "speaker" de la Chambre des communes, en pleine action ce lundi 21 octobre à Westminster Crédits : HO / AFP / PRU - AFP

C'est un nouveau camouflet parlementaire pour Boris Johnson. John Bercow, le "speaker" de la Chambre des communes, refuse de soumettre au vote des députés le dernier accord de Brexit conclu entre Londres et Bruxelles. Samedi, les parlementaires avaient rejeté à une courte majorité le texte. Le Premier ministre voulait retenter sa chance dès aujourd'hui. Mais Boris Johnson s'est heurté à la détermination de John Bercow : selon le président de la Chambre, un même texte ne peut pas être examiné plusieurs fois lors d'une seule session parlementaire. Les explications d'Antoine Giniaux à Londres.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Des élections législatives très incertaines aujourd'hui au Canada. Le Premier ministre libéral Justin Trudeau est au coude-à-coude avec les conservateurs d'Andrew Scheer, le NPD (gauche radicale) et les souverainistes québécois seront sans doute les arbitres du scrutin. Les premiers résultats tomberont cette nuit ou demain matin. Le reportage à Montréal de notre envoyé spécial Nathanaël Charbonnier.  

Au Chili, les émeutes ont déjà fait 11 morts, et le pays est touché par une grève générale. Nous retrouverons à Santiago notre correspondante Clara Dantec.  

En France, les magistrats antiterroristes ont terminé leur enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. 14 personnes sont mises en examen, dont Salah Abdeslam, le seul jihadiste rescapé des attaques. Le procès n'interviendra pas avant début 2021. Les explications de Florence Sturm.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......