LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'acteur Michael Lonsdale au Festival du Cinéma de Paris le 6 juillet 2011

Décès de Michael Lonsdale, comédien inclassable et homme de foi

19 min

Michael Lonsdale s'est éteint à Paris, à 89 ans. Cette grande figure du théâtre et du cinéma avait interprété toutes sortes de personnages, de Atchoum dans « Blanche neige et les sept nains » à l’archange Gabriel.

L'acteur Michael Lonsdale au Festival du Cinéma de Paris le 6 juillet 2011
L'acteur Michael Lonsdale au Festival du Cinéma de Paris le 6 juillet 2011 Crédits : Fred DUFOUR - AFP

« Plus je pratique ce métier, plus je suis heureux de le faire », confiait Michael Lonsdale à Luc de Goustine lors d’une émission « A voix nue » en 2011. Le comédien s'est éteint à 89 ans, après quelques 60 années de carrière. Son rôle de moine dans « Des hommes et des dieux », avait valu à ce catholique engagé le César du meilleur second rôle masculin en 2010. 

Les autres titres du journal de 18h

Impasse politique au Liban. "Les échéances qui attendent le pays ne permettent pas de perdre une minute", s'inquiète le président Michel Aoun. Si un gouvernement n'est pas formé dans les plus brefs délais, le pays "se dirigera vers l'enfer", déclare le chef d'Etat libanais.

Les Italiens approuvent par référendum la réduction du nombre de parlementaires. Et aux élections régionales, l'extrême droite est au coude-à-coude avec la gauche  en Toscane.

En Inde,  le Taj Mahal rouvre ses portes au public. Mais le secteur du tourisme est sinistré. Il pourrait perdre jusqu'à 55 milliards d'euros à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19.

En France, le département du Rhône prend de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus. A Lyon, les grands rassemblements sont limités à mille participants.

La fermeture de l'usine de Bethune est "la seule option", pour la direction de Bridgestone. Une réunion de crise a rassemblé les ministres du travail et de l'industrie, les élus locaux, les syndicats et la direction. Le groupe promet de participer activement à la recherche de solutions pour le site et le territoire.

Le ministre de la Justice veut placer une avocate pénaliste à la tête de l'Ecole Nationale de la magistrature. Une façon, explique Eric Dupond-Moretti, de lutter contre l'entre-soi. L'Union syndicale magistrale qualifie l'annonce de "fumeuse". Pour l'USM, l'école est déjà largement ouverte sur l'extérieur.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......