LE DIRECT
Edouard Philippe au lancement du Ségur de la santé ce lundi 25 mai 2020.

Edouard Philippe : "Il faut améliorer le quotidien des personnels de santé, le temps de travail à l'hôpital n'est pas un tabou"

16 min

Deux déclarations du Premier ministre en ouverture du "Ségur de la santé", cette vaste concertation destinée à tirer les leçons de la crise sanitaire. L'objectif est d'aboutir à des décisions en juillet pour améliorer le fonctionnement de l'hôpital public.

Edouard Philippe au lancement du Ségur de la santé ce lundi 25 mai 2020.
Edouard Philippe au lancement du Ségur de la santé ce lundi 25 mai 2020. Crédits : Michel Euler / pool / EPA / Newscom - Maxppp

Edouard Philippe a fixé un objectif au "Ségur de la santé", aboutir à des décisions concrètes pour l'hôpital en juillet. Devant quelque 300 participants réunis en visioconférence, le Premier ministre a tracé le cadre général de la concertation. Il s'agit d'améliorer le quotidien des personnels soignants en revalorisant les salaires. Mais Edouard Philippe s'est également dit prêt à aborder la question ô combien sensible du temps de travail. Les explications de Tara Schlegel.

Les autres titres du journal

Le confinement a creusé la fracture numérique. Le Défenseur des droits Jacques Toubon a évoqué le sujet aujourd'hui au Sénat devant la mission d'enquête sur la lutte contre l'illectronisme. Le compte rendu de Margot Delpierre.  

Bruno Le Maire admet que Renault va sans doute fermer des usines et supprimer des emplois en France. En contrepartie, le ministre de l'économie exige du constructeur automobile un engagement écologique. L'analyse d'Anne-Laure Jumet.  

L'ambassade de Chine à Paris publie une violente caricature anti-américaine sur son compte Twitter. Devant le tollé suscité, le tweet a été retiré. Les explications de Bertrand Gallicher.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......