LE DIRECT
Le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle lors d'une conférence de presse à Lyon le 26 mai 2021

Le maire de Grenoble Eric Piolle passe la journée en garde à vue

19 min

L'élu écologiste a dû s'expliquer sur des soupçons de favoritisme dans l'organisation de la Fête des Tuiles dans sa ville. Les enquêteurs cherchent à savoir si la procédure d'appel d'offres a été respectée. Eric Piolle est ressorti libre de sa garde à vue en fin d'après-midi.

Le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle lors d'une conférence de presse à Lyon le 26 mai 2021
Le maire écologiste de Grenoble Eric Piolle lors d'une conférence de presse à Lyon le 26 mai 2021 Crédits : PHILIPPE DESMAZES - AFP

C'est une figure de l'écologie politique, possible candidat à la présidentielle, qui a été placée en garde à vue aujourd'hui. Eric Piolle, le maire EELV de Grenoble, a passé plusieurs heures dans les locaux de la brigade financière de la police judiciaire de Valence, avant d'en ressortir libre vers 18h. L'élu fait l'objet de soupçons de favoritisme dans l'attribution d'un marché public. Il s'agit en l'occurrence de la Fête des Tuiles à Grenoble, un événement organisé chaque année dans la ville depuis la première élection d'Eric Piolle en 2014. En 2018, la Chambre régionale des comptes avait signalé à la justice des irrégularités dans l'organisation de cette Fête des Tuiles. L'événement est inspiré d'une mobilisation populaire à Grenoble en 1788, la "Journée des Tuiles", un an avant la Révolution française. Pour sa défense, Eric Piolle affirme que la Fête des Tuiles est une création artistique qui ne relève pas de la procédure d'attribution des marchés publics.

Le procès de 7 activistes antinucléaires s'est ouvert ce matin à Bar-le-Duc devant le tribunal correctionnel. Ils sont jugés pour avoir organisé une manifestation illicite le 15 août 2017 à Bure dans la Meuse. Les autorités ont choisi ce village pour développer le projet Cigéo, destiné à stocker sous terre des déchets nucléaires. Et des incidents avaient éclaté lors de cette manifestation. Les prévenus ne sont pas venus seuls à Bar-le-Duc, environ 500 personnes ont fait le déplacement pour les soutenir. Avec la suspension du procès cet après-midi, tout le monde s'est retrouvé dans la rue pour manifester.

L'OMS veut accélérer la campagne de vaccination dans le monde. C'est dans cette optique que l'Organisation mondiale de la santé a décidé aujourd'hui d'homologuer en urgence le vaccin chinois Sinovac. Un premier vaccin chinois, le Sinopharm, avait déjà obtenu le feu vert de l'OMS le 7 mai dernier. "Personne n'est en sécurité tant que tout le monde n'est pas en sécurité" : cette phrase, l'OMS la martèle depuis le début de la pandémie pour susciter un élan de solidarité entre les pays. Dans une tribune parue aujourd'hui, les chefs de l'OMS, de l'OMC (Organisation mondiale du commerce), de la Banque mondiale et du FMI appellent les leaders mondiaux à prendre de nouveaux engagements en faveur d'une plus juste répartition des doses. 

Le dossier de la rédaction est consacré ce soir à un nouveau magazine scientifique. Epsiloon, c'est son nom, arrive dans les kiosques ce mois-ci. Un magazine fondé par l'ancienne équipe de Science et Vie, soit une quinzaine de journalistes qui avaient quitté la revue en raison de désaccords avec le nouvel actionnaire, Reworld media. Leur bébé, Epsiloon, sera en vente à la fin du mois. L'expérience est d'ores et déjà un succès sur la plateforme de financement participatif Ulule : près de 20 000 abonnés aujourd'hui pour un seuil de rentabilité fixé à 25 000 abonnés.

Il avait fondé le Café de la gare avec Coluche en 1969 à Paris près de la gare Montparnasse. Romain Bouteille est mort hier à l'âge de 84 ans, emporté par une insuffisance respiratoire à l'hôpital de Corbeil-Essonnes. Romain Bouteille était un pilier du café-théâtre français. Il défendait une vision anarchiste et libertaire du théâtre. Il aura contribué à l'éclosion dans les années 70 de nombreuses vedettes du cinéma français comme Patrick Dewaere, Miou-Miou ou Gérard Lanvin.

Écouter
1 min
Retour sur la carrière de Romain Bouteille avec Fiona Moghaddam
Le comédien Romain Bouteille lors d'un sketch pour l'enregistrement de l'émission "Tréteaux dans la nuit" réalisée par André Flédérick il y a 50 ans, le 1er juin 1971
Le comédien Romain Bouteille lors d'un sketch pour l'enregistrement de l'émission "Tréteaux dans la nuit" réalisée par André Flédérick il y a 50 ans, le 1er juin 1971 Crédits : JACQUES CHEVRY / INA - AFP

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......