LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les agents électoraux comptent les bulletins de vote le 4 novembre 2020 à Philadelphie, en Pennsylvanie.

Présidentielle américaine : Biden attend les résultats, Trump les conteste

20 min

Le suspense se poursuit aux Etats-Unis, et la tension continue de monter. Donald Trump dénonce l'apparition de "bulletins surprise" dans la nuit dans certains Etats. Joe Biden promet une lutte sans répit jusqu'à ce que chaque bulletin soit compté.

Les agents électoraux comptent les bulletins de vote le 4 novembre 2020 à Philadelphie, en Pennsylvanie.
Les agents électoraux comptent les bulletins de vote le 4 novembre 2020 à Philadelphie, en Pennsylvanie. Crédits : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Le dépouillement se poursuit dans un climat extrêmement tendu aux Etats-Unis. La participation est d'une ampleur historique et, compte tenu des nombreux votes par anticipation, il faut encore attendre pour connaître avec certitude le nom du vainqueur ainsi que l’écart entre les 2 candidats. Le soutien de 270 grands électeurs est nécessaire pour emporter la présidentielle. L'équipe de Joe Biden affirme que le candidat démocrate pourrait les avoir dans la journée. Ce qui est sûr, c'est que la dynamique s'est inversée : au fil des heures, la part des votes bleus augmente. Le président sortant Donald Trump lance des accusations de fraudes et promet des recours judiciaires.

Les autres titres du journal de 18h

En Ethiopie, le gouvernement décrète l'état d'urgence dans la région du Tigré, dans le nord du pays. Il lance une opération militaire contre les autorités provinciales qui veulent faire sécession.

Olivier Véran devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur le coronavirus : "On continue d'apprendre", explique le ministre de la Santé, qui reconnaît des lenteurs concernant les tests PCR.

L'enquête pénale avance, deux ans après l'effondrement mortel de deux immeubles de la rue d'Aubagne à Marseille. Le bailleurs social Marseille Habitat est mis en examen, notamment pour "homicides involontaires par violation délibérée d'une obligation de sécurité".  Huit personnes étaient mortes dans ce drame, qui avait mis en lumière le problème des logements insalubres dans la ville.

[ Journal présenté par Aurélie Kieffer. Assistante : Emmanuelle Faucilhon. ]

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......