LE DIRECT
La France entre dans la troisième étape de la sortie du confinement à partir du 9 juin 2021 avec la réouverture des gymnases, casinos, parcs d'attractions et thalassos grâce à une "forte" amélioration sur le front de l'épidémie de Covid-19 en France.

Les salles de sport retrouvent une partie de leur public

20 min

Dîner au restaurant sans craindre la pluie, aller à la séance de cinéma du soir : c'est à nouveau possible. Et les salles de sport ont été prises d'assaut aujourd'hui.

La France entre dans la troisième étape de la sortie du confinement à partir du 9 juin 2021 avec la réouverture des gymnases, casinos, parcs d'attractions et thalassos grâce à une "forte" amélioration sur le front de l'épidémie de Covid-19 en France.
La France entre dans la troisième étape de la sortie du confinement à partir du 9 juin 2021 avec la réouverture des gymnases, casinos, parcs d'attractions et thalassos grâce à une "forte" amélioration sur le front de l'épidémie de Covid-19 en France. Crédits : FRANCK FIFE - AFP

L' amélioration de la situation sanitaire a permis de passer à la troisième phase du déconfinement aujourd'hui. Le télétravail est assoupli, la jauge de fréquentation des lieux culturels relevée, le couvre-feu passe à 23h, et les salles des restaurants sont à nouveau accessibles tout comme les clubs de sport. Mur d'escalade et  machines de musculation ont retrouvé leurs adeptes, et les cours de gym ou de fitness reprennent.  Il faut bien sûr s'adapter aux nouvelles mesures sanitaires qui encadrent cette réouverture, respect des distances, masque obligatoire.

Les autres titres du journal 

Qui représentera Les Républicains à l'élection présidentielle de 2022 ? Pour départager les candidats, le parti a décidé d'expérimenter une nouvelle méthode, en sondant un panel de 15 000 personnes.

Election présidentielle très serrée au Pérou : après le dépouillement de plus de 98% des suffrages, Pedro Castillo devance toujours sa rivale Keiko Fujimori. Mais le candidat de la gauche radicale ne dispose que d'une très courte avance  ce qui incite la représentante de la droite populiste à contester sa victoire, et à évoquer des fraudes.

« Espionnage », « complot », '"atteinte à la sécurité de l’Etat » On connaît désormais les charges qui pèsent sur Juan Rémy Quignolot, ce ressortissant français arrêté en Centrafrique  en possession d’un arsenal militaire. Toujours en détention provisoire dans un camp militaire, il encourt une peine de travaux forcés à perpétuité . Le ministère des Affaires étrangères français a mis en place une protection consulaire envers lui, tout en dénonçant une "manipulation".  En effet, son arrestation, il y a un mois, a été largement médiatisée, et elle est intervenue dans un contexte de tensions diplomatiques entre Paris et Bangui. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......