LE DIRECT
Un rabbin inspecte les dégâts à l'intérieur d'une école religieuse incendiée dans la ville de Lod, dans le centre d'Israël, près de Tel Aviv, à la suite d'affrontements nocturnes entre juifs et arabes israéliens. 11/05/2021

La coexistence entre Juifs et Arabes menacée à Lod

19 min

Plus de 1 000 roquettes tirées vers Israël, des frappes continues sur la bande de Gaza, l'affrontement armé entre le Hamas et l'Etat hébreu se poursuit. La situation s’est fortement dégradée dans plusieurs villes mixtes d’Israël.

Un rabbin inspecte les dégâts à l'intérieur d'une école religieuse incendiée dans la ville de Lod, dans le centre d'Israël, près de Tel Aviv, à la suite d'affrontements nocturnes entre juifs et arabes israéliens. 11/05/2021
Un rabbin inspecte les dégâts à l'intérieur d'une école religieuse incendiée dans la ville de Lod, dans le centre d'Israël, près de Tel Aviv, à la suite d'affrontements nocturnes entre juifs et arabes israéliens. 11/05/2021 Crédits : Ahmad GHARABLI - AFP

Les affrontements entre Israël et le Hamas ont fait au moins 62 morts depuis lundi. Aux tirs de roquettes lancés depuis Gaza, l'armée israélienne riposte par des frappes aériennes. Un soldat israélien a été tué ce matin par des tirs antichars. Les services israéliens affirment - eux, avoir tué au total une "dizaine" de responsables du Hamas.  Des violences ont aussi gagné des villes israéliennes hier soir :  A Lod, ville où vivent juifs et arabes, des palestiniens de nationalité israélienne ont manifesté. Des affrontements ont dégénéré en émeutes urbaines, ce qui a conduit le Premier ministre Benjamin Netanyahu à prononcer l'Etat d'urgence. Le président israélien Reuven Rivlin va jusqu'à parler  de "pogrom".

les autres titres du journal 

Alors qu'un cessez-le-feu doit entrer en vigueur en Afghanistan, les talibans s'emparent d'un district contrôlé par le gouvernement à la périphérie de Kaboul. Eclairage de Claude Guibal.

Aux élections régionales, la gauche jouera-t-elle le rôle de faiseuse de roi en PACA ? Analyse politique d'Antoine Marette.

Un concert d'Indochine avec 5 000 spectateurs et sans distanciation sanitaire aura bien lieu le 29 mai à Paris. Il s'agit d'une expérimentation pour mesurer les risques de contagion au covid-19. Explications de Benoît Grossin.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......