LE DIRECT
Un policier surveille avec son drone la frontière franco-allemande à Strasbourg le 9 avril 2020

La Commission européenne demande la réouverture des frontières intérieures de l'UE

17 min

Bruxelles souhaite que les Etats membres rétablissent la liberté de circulation au sein de l'UE. Il s'agit avant tout de relancer le tourisme, à l'arrêt depuis le début de la pandémie qui a déjà fait plus de 160 000 morts en Europe.

Un policier surveille avec son drone la frontière franco-allemande à Strasbourg le 9 avril 2020
Un policier surveille avec son drone la frontière franco-allemande à Strasbourg le 9 avril 2020 Crédits : FREDERICK FLORIN - AFP

Depuis deux mois environ, les frontières intérieures de l'Union européenne se sont fermées les unes après les autres. Car chaque pays a sa propre politique sanitaire pour enrayer la propagation du coronavirus. Une situation inédite depuis la seconde guerre mondiale qui remet en cause le principe de la libre circulation au sein de l'UE.  Alors que le déconfinement s'amorce en Europe, la Commission européenne a appelé aujourd'hui les Etats membres à rouvrir leurs frontières intérieures. Le premier objectif de cette réouverture est de relancer le tourisme. Dans ce journal, les précisions d'Angélique Bouin à Bruxelles.

En attendant le déconfinement, l'économie française souffre. Le chômage partiel concerne désormais 12,4 millions de salariés, 300 000 de plus en une semaine. Mais cette hausse ralentit, et la ministre du Travail Muriel Pénicaud va même jusqu'à évoquer un palier annonciateur de la reprise. Les explications d'Annabelle Grelier. 

La crise du coronavirus est en train de rebattre les cartes dans le domaine économique. Et nous en parlerons désormais tous les mercredis dans le journal de 18h dans le cadre d'un nouveau rendez-vous, L'éco d'après. Pour inaugurer ce nouveau rendez-vous, nous abordons aujourd'hui la question des réindustrialisations. La pénurie de masques illustre les limites d'un système qui prévoit l'importation de certains biens stratégiques ou essentiels. Il y a eu aussi l'arrêt d'une partie de la production en Chine cet hiver. Tout cela sème le doute sur la rationalité économique d'une délocalisation à tout crin. Un dossier préparé par Marie Viennot.

L'Assemblée a définitivement adopté cet après-midi la loi contre la haine en ligne. Une loi polémique dont le parcours chaotique a connu un nouveau rebondissement hier. Celle qui porte le texte, la députée LREM Laetitia Avia, est mise en cause dans un article de Mediapart. Il y est question d'humiliations à répétition et de propos à connotation sexiste, homophobe et raciste à l'encontre d'anciens collaborateurs. Rosalie Lafarge a suivi les débats à l'Assemblée, une séance plutôt houleuse.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......