LE DIRECT
Plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblées le 5 janvier 2020 à Paris pour rendre hommage à Sarah Halimi

Déclaré irresponsable, le meurtrier de Sarah Halimi échappe au procès

19 min

Kobili Traoré, le meurtrier de Sarah Halimi il y a 4 ans à Paris, ne sera jamais jugé. La Cour de cassation a confirmé son irresponsabilité pénale, tout en reconnaissant le caractère antisémite du crime. Les avocats de la famille Halimi veulent saisir la Cour européenne des droits de l'homme.

Plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblées le 5 janvier 2020 à Paris pour rendre hommage à Sarah Halimi
Plusieurs milliers de personnes s'étaient rassemblées le 5 janvier 2020 à Paris pour rendre hommage à Sarah Halimi Crédits : RAPHAEL KESSLER / HANS LUCAS - AFP

Il n'y aura pas de procès pour le meurtre de Sarah Halimi. La Cour de cassation a confirmé aujourd'hui l'irresponsabilité pénale de son meurtrier. Le 4 avril 2017 à Paris, Sarah Halimi, une femme juive de 65 ans, avait été massacrée par son voisin musulman Kobili Traoré, aux cris de "Allah Akbar". Cet homme de 27 ans avait fini par jeter sa victime par-dessus le balcon de leur HLM dans le quartier de Belleville. Pour la justice, Kobili Traoré était sous l'emprise d'une bouffée délirante, liée notamment à sa consommation de cannabis. La famille de Sarah Halimi dénonce un crime antisémite qu'il fallait juger. Emmanuel Macron avait pris position dans cette affaire : "le besoin de procès est là", avait dit le chef de l'Etat lors d'un déplacement à Jérusalem en janvier 2020.

Écouter
1 min
Kobili Traoré échappe au procès : les explications d'Anne Fauquembergue

Olivier Duhamel est passé aux aveux devant les policiers. Le politologue a reconnu hier avoir abusé sexuellement de son beau-fils alors adolescent. La justice avait ouvert une enquête après la publication du livre de sa belle-fille Camille Kouchner, "La familia grande". Un récit autobiographique où Camille Kouchner accuse son beau-père d'avoir violé son frère jumeau prénommé Victor dans le livre.  Olivier Duhamel était interrogé comme témoin, car les accusations d'inceste sont a priori couvertes par la prescription.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 est de plus en plus difficile en Europe. Deux vaccins sont sur la sellette, l'AstraZeneca et le Johnson & Johnson, soupçonnés de provoquer des thromboses dans certains cas très rares. Le Danemark ne veut plus se poser de questions sur l'AstraZeneca, le petit royaume scandinave est devenu aujourd'hui le premier pays d'Europe à renoncer officiellement à ce vaccin.

La France suit bien sûr de très près les difficultés rencontrées par les producteurs de vaccins. Mais pas question pour autant de remettre en cause la stratégie vaccinale définie par Emmanuel Macron. C'est le message qu'il faut retenir du Conseil des ministres de ce matin. Le gouvernement maintient sa confiance à AstraZeneca pour accélérer la campagne française de vaccination désormais ouverte aux plus de 55 ans.

C'était l'un des plus grands escrocs du 21e siècle. Bernard Madoff est mort aujourd'hui en prison à l'âge de 82 ans. Il purgeait une peine de 150 ans dans un pénitencier de Caroline du Nord. Bernard Madoff était une star de la finance new-yorkaise avant sa chute en 2008. L'escroquerie qu'il avait mise en place lui avait permis d'empocher plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Joe Biden va annoncer ce soir le retrait définitif des troupes américaines en Afghanistan. "L'heure est venue de mettre fin à la plus longue guerre de l'Amérique", dira le président des Etats-Unis, d'après un extrait du discours distribué à la presse. Concrètement, les derniers soldats américains auront quitté l'Afghanistan au plus tard le 11 septembre prochain, soit 20 ans après les attentats de 2001. Antony Blinken, le patron de la diplomatie américaine, était à Bruxelles aujourd'hui pour expliquer le retrait aux pays membres de l'OTAN.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......