LE DIRECT
Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen dans les jardins de l'Elysée ce mercredi 23 juin 2021. Dans leurs mains, le dossier européen d'approbation du plan de relance français.

Relance économique : Bruxelles valide le plan français

20 min

La Commission européenne approuve le plan de relance de la France : 100 milliards d'euros dont près de 40 milliards financés par des subventions européennes. La présidente de la Commission Ursula von der Leyen était à l'Elysée aujourd'hui pour marquer l'événement avec Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen dans les jardins de l'Elysée ce mercredi 23 juin 2021. Dans leurs mains, le dossier européen d'approbation du plan de relance français.
Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen dans les jardins de l'Elysée ce mercredi 23 juin 2021. Dans leurs mains, le dossier européen d'approbation du plan de relance français. Crédits : LUDOVIC MARIN - AFP

"Je suis heureuse d'annoncer que la Commission soutient le plan de relance français". Ursula von der Leyen était tout sourire aujourd'hui dans les jardins de l'Elysée aux côtés d'Emmanuel Macron. Pour relancer son économie mise à mal par la crise sanitaire, la France va toucher 39,4 milliards d'euros de l'Union européenne. Le chef de l'Etat et la présidente de la Commission ont profité de l'événement pour saluer la qualité de la relation entre Paris et Bruxelles.

Avant de recevoir Ursula von der Leyen, Emmanuel Macron a reçu un rapport sur les "Grands défis économiques" qui attendent la France. Rapport signé par deux économistes de renom, le prix Nobel Jean Tirole et l'ancien économiste en chef du FMI (Fonds monétaire international), Olivier Blanchard.  Le document se concentre sur trois défis, le changement climatique, les inégalités et le vieillissement.

La Hongrie de Viktor Orban apparaît très isolée ce soir sur la scène européenne. Après Ursula von der Leyen, c'est Angela Merkel qui critique la loi hongroise interdisant la promotion de l'homosexualité auprès des mineurs. La chancelière allemande parle d'une mauvaise loi. Ajouté à cela, la polémique autour match Allemagne / Hongrie ce soir à Munich dans le cadre de l'euro de football. L'UEFA, l'instance européenne du football, a refusé que le stade soit illuminé aux couleurs de l'arc-en-ciel comme le souhaitait la municipalité. Résultat, les initiatives se multiplient en Allemagne en soutien à la communauté LGBT.

La complicité idéologique entre Eric Zemmour et Marine Le Pen est-elle en train de voler en éclats ? Le polémiste identitaire multiplie les critiques contre la patronne du Rassemblement national après l'échec des listes RN au premier tour des régionales. Seul Thierry Mariani garde une petite chance de l'emporter en région PACA, les autres listes sont distancées. Pour Eric Zemmour, la stratégie de dédiabolisation de Marine Le Pen a échoué, car cette stratégie l'amène à "parler comme Emmanuel Macron". Des propos qui agacent la candidate à l'Elysée. Ce matin sur France Inter, Marine Le Pen a demandé à Eric Zemmour d'afficher clairement ses ambitions présidentielles. 

Écouter
1 min
Eric Zemmour entretient le doute sur sa candidature à l'Eysée : l'analyse d'Antoine Marette
Eric Zemmour le 19 mai 2021 à Paris lors de la grande manifestation policière après le meurtre du brigadier Eric Masson à Avignon. A droite, l'ancien cadre du RN Jean Messiha.
Eric Zemmour le 19 mai 2021 à Paris lors de la grande manifestation policière après le meurtre du brigadier Eric Masson à Avignon. A droite, l'ancien cadre du RN Jean Messiha. Crédits : LP/Olivier Lejeune PHOTOPQR/LE PARISIEN - Maxppp

Gérald Darmanin s'est expliqué aujourd'hui sur les ratés de la distribution des documents électoraux pour le 1er tour des élections régionales. Devant la commission des lois du Sénat, le ministre de l'Intérieur a reconnu les défaillances de l'un des deux prestataires, la société privée Adrexo. Mais il n'a pas épargné non plus l'autre prestataire, le groupe La Poste. Des milliers d'électeurs n'ont pas reçu les professions de foi des candidats pour le 1er tour, et Gérald Darmanin a promis d'améliorer les choses pour le deuxième tour.

C'est l'événement culturo-commercial du jour à Paris. La Samaritaine a rouvert ses portes ce matin, 16 ans après sa fermeture pour raisons de sécurité. L'emblématique grand magasin a quelque peu changé sous la houlette de son propriétaire, le géant du luxe LVMH.  Sa surface a été divisée par quatre pour permettre de nouveaux aménagements : un palace en bord de Seine, 13 000 mètres carrés de bureaux, des logements sociaux et une crèche. L'association Sites et Monuments, la plus ancienne de France pour la sauvegarde du patrimoine, a bataillé des années en justice contre LVMH pour contester l'opération démolition-reconstruction du bâtiment de la rue de Rivoli. Son président Julien Lacaze rappelle dans ce journal qu'il a dû passer par des avocats pour se faire entendre dans la presse.  

L'Euro de football donne lieu à une forte augmentation des paris en ligne. A chaque grand rendez-vous, les opérateurs multiplient les campagnes de promotion pour inciter les amateurs de foot à parier. Avec une nouveauté cette année : les géants du pari sportif ont clairement choisi de cibler la jeunesse des quartiers populaires. Un marketing qui inquiète l'Autorité nationale des jeux, le gendarme du secteur. Un dossier préparé par Nicolas Péronnet.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......