LE DIRECT
Le président et candidat à la présidence bolivienne, Evo Morales, donne une conférence de presse à la Casa Grande del Pueblo ("grande maison du peuple") à La Paz. (23/10/19)

Bolivie : Evo Morales accuse l'opposition de tentative de coup d'Etat

19 min

Pas de fraude électorale en Bolivie, selon Evo Morales : pour le président bolivien, c'est la grève générale déclenchée par l'opposition qui relève du coup d'Etat.

Le président et candidat à la présidence bolivienne, Evo Morales, donne une conférence de presse à la Casa Grande del Pueblo ("grande maison du peuple") à La Paz. (23/10/19)
Le président et candidat à la présidence bolivienne, Evo Morales, donne une conférence de presse à la Casa Grande del Pueblo ("grande maison du peuple") à La Paz. (23/10/19) Crédits : AIZAR RALDES - AFP

Toujours pas de résultats définitifs en Bolivie. Depuis l'élection présidentielle de dimanche, le pays est dans l'incertitude. Les derniers résultats partiels donnent le président sortant Evo Morales gagnant dès le premier tour, mais l'opposition dénonce une "fraude électorale", et appelle les Boliviens à la grève générale. Le président bolivien s’est exprimé ce matin devant la presse pour dénoncer "un coup d'état".

Les autres titres du journal de 18h

La création d'une zone de sécurité en Syrie, est un grand succès, clame Donal Trump...  La France, elle, dénonce la perte de "crédibilité" des Etats-Unis et de l'Alliance atlantique. 

La lutte contre la fraude fiscale progresse en France. L'Etat se félicite d'avoir engrangé 5,6 milliards d'euros de recouvrements d'impôts en 9 mois.  

La loi de 2016 sur la prostitution est diversement appliquée. La fondation Scelles salue le travail fait à Paris, où les personnes qui veulent sortir de la prostitution sont de mieux en mieux accompagnées.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......