LE DIRECT
Le ministre français de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, porte un masque de protection alors qu'il assiste à la cérémonie d'ouverture du lancement du Grenelle de l'Éducation, à Paris, le 22 octobre 2020.

Salaires des enseignants : une enveloppe de 700 millions d’euros pour 2022

20 min

Jean-Michel Blanquer rend les conclusions du Grenelle de l'éducation.

Le ministre français de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, porte un masque de protection alors qu'il assiste à la cérémonie d'ouverture du lancement du Grenelle de l'Éducation, à Paris, le 22 octobre 2020.
Le ministre français de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, porte un masque de protection alors qu'il assiste à la cérémonie d'ouverture du lancement du Grenelle de l'Éducation, à Paris, le 22 octobre 2020. Crédits : Alain JOCARD - AFP

Lancé fin octobre, le Grenelle de l'Education arrive à son terme avec la présentation, par Jean-Michel Blanquer, de ses conclusions. Les syndicats attendaient des annonces sur les salaires et le journal Les Echos annonçait ce matin une enveloppe pour revaloriser la rémunération d'une partie des enseignants. Elle s'élève finalement à 700 millions d'euros, dont 400 millions via de nouvelles primes. 

Les autres titres du journal 

Amazon s’offre James Bond : le géant du commerce en ligne annonce le rachat du studio hollywoodien Metro Goldwyn Mayer. Montant du rachat : 8,45 milliards de dollars. C'est  la deuxième acquisition la plus chère de l'histoire d'Amazon. Elle doit permettre au groupe de Jeff Bezos d'élargir son catalogue de films et séries, et de resserrer la compétition avec Netflix  le leader mondial du streaming. La recomposition du secteur s’est accélérée pendant la pandémie de Covid 19 et elle se poursuit.

Le géant pétrolier Shell condamné à réduire davantage ses émissions de CO2 par un tribunal néerlandais. Une nouvelle victoire judiciaire pour les ONG environnementales.

Une gestion "désastreuse". Ce sont les termes employés par Dominic Cummings pour qualifier la stratégie du gouvernement britannique face à la crise sanitaire.  Le plus proche conseiller de Boris Johnson, devenu son plus féroce opposant, a été auditionné par le Parlement britannique sur la gestion de la pandémie. Il affirme que des "dizaines de milliers" de vies auraient pu être épargnées.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......