LE DIRECT
Rentrée des Gilets Jaunes ce samedi 12 septembre à Paris

Faible mobilisation des "gilets jaunes"

9 min

A peine plus d'un millier de "gilets jaunes" à Paris pour cette rentrée du mouvement. Résultat : quelques incidents, moins que redoutés par les autorités et 222 interpellations. Mobilisation également en région.

Rentrée des Gilets Jaunes ce samedi 12 septembre à Paris
Rentrée des Gilets Jaunes ce samedi 12 septembre à Paris Crédits : Geoffroy Van Der Hasselt - AFP

Journée de rentrée pour les "gilets jaunes" et journée test deux ans après le début du mouvement. De nouveaux appels à manifester avaient été lancés dans toute la France, à Nantes, Bordeaux, Montpellier,  Valence,  Nîmes, Quimper ou encore Nancy entre autres. A Paris, la préfecture de police attendait entre 4 000 et 5 000 "gilets jaunes" et un millier de casseurs, les forces de l'ordre ont finalement procédé à 222 interpellations et mis en garde à vue 108 personnes. Au total,  le rassemblement autorisé n'aura réuni dans le 17e arrondissement qu'un peine plus de 1 000 manifestants. Parmi eux, Adrien Quatennens, le député insoumis du Nord. Le numéro 1 du parti communiste, Fabien Roussel a également redit son soutien aux "gilets jaunes: dont les revendications n'ont jamais été vraiment satisfaites selon l'élu communiste. A Toulouse, haut-lieu de la mobilisation depuis deux ans, les manifestants ont été vite dispersés après quelques tirs de gaz lacrymogène. Le rassemblement avait été interdit par la préfecture.

Les autres titres

Autres revendications, autre public, mais un même interlocuteur visé : le gouvernement. Alors les chasseurs s'étaient donné rendez-vous  dans les Pyrénées-Orientales à Prades, ville dont Jean Castex a été le maire durant douze ans. Arrivés de plusieurs régions,  ils étaient un millier venu réclamer le maintien des traditions de la chasse et notamment la chasse à la glu.

Lancement  de la collecte nationale de la Croix Rouge. L'association vous propose de devenir un héros, cela ne devrait  vous coûter que quelques euros,  voire quelques centimes. A partir d'aujourd'hui et durant une semaine, les bénévoles font la quête. Elle avait dû être reportée en juin pour cause de crise sanitaire. Et elle est  aujourd'hui est d'autant plus cruciale qu'il  manque aujourd'hui 15 millions d'euros dans les caisses de la Croix Rouge. 15 millions sans lesquelles l'association ne pourra pas boucler son budget de fonctionnement pour 2020.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......