LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France.

Des milliers de manifestants en France contre la loi "sécurité globale"

10 min

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées en France contre la proposition de loi "sécurité globale", dont l'article 24 est très controversé.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France.
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France. Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP - AFP

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues dans plusieurs villes de France pour protester contre la proposition de loi dite "sécurité globale", et dont l'article 24 entre autres fait bondir les défenseurs des libertés publiques et les sociétés de journalistes. Cet article prévoit de punir d'un an de prison et 45.000 euros d'amende la diffusion de "l'image du visage ou tout autre élément d'identification" des forces de l'ordre en intervention quand elle porte "atteinte" à leur "intégrité physique ou psychique". Une atteinte à la liberté de la presse pour beaucoup. Le gouvernement a tenté d'apaiser la situation en amendant l'article, qui a été voté hier soir. Il précise que cette mesure ne peut porter préjudice au droit d'informer et que l'intention malveillante contre les forces de l'ordre doit être manifeste. A Paris, il y avait du monde place du Trocadéro à l’appel de syndicats de journalistes, de sociétés de rédacteurs et des associations Ligue des droits de l’homme et Amnesty France. Sarah d'Hers était sur place.

Les autres titres du journal

Les chefs d'Etat du G20 se réunissent virtuellement tout le weekend, avec au cœur des discussions la pandémie de Covid19 et ses conséquences économiques. C'est aussi sans doute le dernier grand sommet international pour Donald Trump, qui y a brièvement participé.

Le Burkina Faso s'apprête à voter demain pour élire le président et les 127 députés de l'assemblée nationale. Particularité de cette campagne : le retour dans les esprits de l’ancien président toujours en exil en Côte d’Ivoire. Ces partisans veulent son retour au pays .

Ce sont des images qui secouent le Brésil depuis hier et qui secouent aussi le groupe Carrefour : Un homme noir de 40 ans a été tabassé à mort par deux vigiles blancs d'un supermarché Carrefour, à Porto Alegre dans le sud du pays. Depuis des manifestations ont lieu ainsi qu'un boycott contre le groupe français, déjà condamné pour des violences contre des clients Noirs

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......