LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les 20 000 premières doses du vaccin sont arrivées tôt ce matin à la pharmacie centrale de l'Assistance publique en banlieue parisienne

Le calendrier vaccinal se dessine en France, avec une campagne qui commence dès demain auprès de personnes âgées volontaires.

10 min

Alors que les premières vaccinations contre la Covid-19 ont lieu demain à Sevran et Dijon, le calendrier vaccinal des prochaines semaines commence à se dessiner.

Les 20 000 premières doses du vaccin sont arrivées tôt ce matin à la pharmacie centrale de l'Assistance publique en banlieue parisienne
Les 20 000 premières doses du vaccin sont arrivées tôt ce matin à la pharmacie centrale de l'Assistance publique en banlieue parisienne Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Les 20 000 premières doses du vaccin sont arrivées tôt ce matin à la pharmacie centrale de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, en banlieue parisienne, où elles sont stockées à moins 80 degrés avant d'être distribuées.  Et demain les premières injections auront lieu à Sevran et Dijon auprès de personnes âgées volontaires. Pas de détails plus précis sur l'identité de ces premiers vaccinés, l'exécutif semble vouloir éviter le trop plein de communication, et la "starification" des premiers vaccinés contrairement aux Etats-unis ou au Royaume-Uni. Et le gouvernement qui commence à donner les contours du calendrier vaccinal de ces prochaines semaines. Les précisions de Laura Dulieu. 

Dans le reste de l'actualité

Alors que toute l'Europe s'apprête à vacciner, la menace du variant au coronavirus - une nouvelle souche repérée en Afrique du Sud et en Angleterre - se fait plus précise. Elle est présentée comme plus contagieuse par les autorités britanniques et se répand dans les pays alentours. En Allemagne, en Espagne, mais aussi en France. Les autorités ont officialisées un premier cas ce matin, repéré près de Tours, un homme asymptomatique revenu de Londres il y a quelques jours. Avec une inquiétude pour le Professeur Philippe Froguel, généticien et endocrinologue au CHRU de Lille : que ce nouveau variant devienne "la souche prédominante en Angleterre, et même ailleurs", avec de potentielles conséquences sur le calendrier vaccinal.

Vers des examens adaptés à l'épidémie. Le gouvernement va pouvoir revoir les modalités du baccalauréat et des autres examens en fonction de l'évolution de l'épidémie, et ce jusqu'à deux semaines avant le début des épreuves. Une ordonnance a été publiée au journal officiel en ce sens. Ces adaptations doivent respecter le principe d'égalité de traitement des candidats, mais pourront porter à la fois sur la nature des épreuves, le nombre des épreuves, leur contenu, leur coefficient ou encore leurs conditions d'organisation. Certaines épreuves pourront notamment s'effectuer de manière dématérialisée.

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar est arrivé en Libye, avec des responsables de l'armée, officiellement pour inspecter les unités militaires turques présentes dans le pays.  Une visite inattendue qui survient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU continue de demander le départ de Libye des soldats étrangers et des mercenaires. Mais visiblement, Ankara ne semble pas pressée de se désengager militairement. Les explications de Christian Chesnot.

C'est la fin d'une vie plus intrigante, plus palpitante que le meilleur de vos polars. L'ex-agent double britannique George Blake est mort ce samedi selon les autorités russes. L'espion âgé de 98 ans était devenu une véritable légende la guerre froide, célèbre pour avoir été la «taupe» qui espionnait pour le compte du KGB soviétique dans les années 50.  Le récit d'Elise Delève.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......