LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des commémorations sans rassemblement.

Les commémorations des attentats du 13 novembre 2015, sans rassemblement, en petit comité, visage masqué

20 min

Cinq ans après, les autorités ont rendu hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, les plus meurtriers commis sur le sol français et en pleine recrudescence de la menace terroriste dans le pays.

Des commémorations sans rassemblement.
Des commémorations sans rassemblement. Crédits : Stephane de Sakotin - AFP

De l'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre à l'attaque dans la basilique de Nice, la succession d'attaques au cours des dernières semaines a rappelé que la vague djihadiste qui a frappé la France il y a cinq ans n'était pas totalement terminée même si elle a changé de forme.

Ce retour en force de la menace, récemment relevée à son niveau d'alerte maximale, donnait une dimension particulière aux traditionnelles commémorations des attentats du 13 novembre 2015 dont le procès devrait débuter vraisemblablement en septembre 2021 et durer six mois.

Une vague de terrorisme qui touche également l’Europe. Après les attaques en Autriche, et 3 jours après un mini sommet sur ce sujet à paris,  les 27 ministres de l’intérieur de l’Union européenne réuni en visioconférence aujourd'hui ont signé une déclaration commune. Il s'agit de renforcer la lutte en Europe contre le terrorisme. Les outils existent pour mieux protéger nos frontières extérieures disent-ils.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres du journal

Reporter les élections régionales et départementales de mars à fin juin serait "une option raisonnable", au regard de la situation sanitaire et politique. Voilà ce que préconise le rapport commandé par l'exécutif et remis, ce matin, par l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré.  Le Premier ministre, Jean Castex, a aussitôt prévenu qu'il allait engager les démarches visant à reporter ces élections.

Bannir les poignées de mains et la bise pour se dire bonjour, oublier les accolades, ne plus se prendre dans les bras bref éviter les contacts , ne plus se toucher. Cela fait des mois que tous nos gestes, toutes nos habitudes ont du changer, se modifier avec l'apparition de l'épidémie. Dans quel état physique et psychologique va  t on bien pouvoir sortir de cette crise sanitaire ?   C'est un dossier signé Maïwen Bordron.

Qui se trouve derrière L214 et finance l'association ? C'est le dossier de France Culture ce vendredi. La cellule investigation s'est penchée sur les soutiens de cette association de défense des animaux. L214 vous la connaissez sûrement pour ses vidéos choc qui dénoncent les conditions d'élevage ou d'abattage des animaux mais on connait peut-être moins ceux qui la financent. Enquête signée Maxime Fayolle de la Cellule Investigation de Radio France à retrouver sur francceculture.fr

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Minsk, la capitale de la Biélorussie de nouveau le théâtre de manifestations ce vendredi, au lendemain de la mort d'un jeune artiste arrêté par la police. Le ministère de l'Intérieur dément toute implication dans son décès survenu à l'hôpital mais nul ne le croit. L'Union européenne dénonce une répression violente des autorités biélorusses contre leur propre peuple. Les manifestants sont eux venus par centaines lui rendre hommage à l'appel de l'opposante en exil Svetlana Tikhanovskaïa.

Alors que la plupart des pays ont félicité Joe Biden à l'annonce de sa victoire samedi dernier par les chaînes de télévision américaines, la Chine et la Russie ont tardé à le faire et étonnamment le Mexique également à mis un peu de temps pour réagir. Le président López Obrador a même surpris ses concitoyens en refusant de reconnaître la victoire de Joe Biden aux Etats-Unis. Alors que les Mexicains se montrent globalement soulagés du départ de Donald Trump de la Maison Blanche, suite à quatre années de tensions, leur président affirme qu’il a entretenu une bonne relation avec le républicain et dit vouloir attendre les résultats officiels définitifs de l’élection avant de se prononcer.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......