LE DIRECT
L'attentat-suicide a tué au moins 41 personnes à Kaboul, dans un centre culturel chiite.

Un nouvel attentat très meurtrier à Kaboul

19 min

L'attentat suicide dans un centre culturel chiite de Kaboul a été revendiqué par le groupe Etat islamique. Au moins 41 personnes ont été tuées. La minorité Chiite régulièrement ciblée, la dernière attaque avait eu lieu il y a deux mois dans une mosquée de la capitale afghane.

L'attentat-suicide a tué au moins 41 personnes à Kaboul, dans un centre culturel chiite.
L'attentat-suicide a tué au moins 41 personnes à Kaboul, dans un centre culturel chiite. Crédits : Shah Marai - AFP

Les vitres du centre culturel chiite et de l'agence de presse ont été soufflées par la puissance de l'explosion. A Kaboul, le bilan humain de l'attentat est très lourd, au moins 41 personnes tuées? des dizaines blessées. L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat Islamique.   Sonia Ghezali était sur place. 

Cette attaque est la plus sanglante depuis celle ayant visé une mosquée chiite en octobre, attaque également revendiquée par l'EI.  En Afghanistan, il y a une double menace, le groupe Etat islamique et les Talibans, qui sont deux groupes rivaux.

Le Pérou continue de s'enfoncer dans la crise politique. Des ministres démissionnent, les Péruviens manifestent pour dénoncer la grâce accordé dimanche à l'ancien président Alberto Fujimori, jugé coupable de crime contre l'humanité. Les précisions d'Eric Samson.   

Que faire des jihadistes français arrêtés en Syrie et en Irak ? La question revient régulièrement.  Alors que pour la première fois trois enfants d'un couple jihadistes français viennent d'être rapatriés d'Irak.   

La grogne des maires ruraux de France. Choqués par cette nouvelle mesure qui augmente l'indemnité des élus uniquement des grandes villes. Les précisions avec Mélanie Juvé.    

La Basse-autriche se targue de produire 100 % d’électricité verte. Dans un pays qui a dit non au nucléaire il y a déjà 40 ans. C'est notre dossier ce soir. La Basse-autriche, un modèle réussi de la transition énergétique.

À venir dans ... secondes ...par......