LE DIRECT
La cellule investigation de Radio France a participé à l'enquête "Paradise Papers"

Les "Paradise Papers" révèlent l'ampleur des manœuvres pour échapper au fisc

20 min

L'optimisation fiscale, une pratique légale qui prive les Etats nationaux de substantielles recettes fiscales. C'est l'un des principaux enseignements des "Paradise Papers", vaste enquête internationale à laquelle Radio France a participé. Les explications de Marie Viennot dans ce journal.

La cellule investigation de Radio France a participé à l'enquête "Paradise Papers"
La cellule investigation de Radio France a participé à l'enquête "Paradise Papers" Crédits : Visactu

Un différend familial serait à l'origine de la tuerie de Sutherland Springs hier au Texas. La belle-mère du tueur fréquentait l'église où Devin Patrick Kelley a abattu 26 personnes. Nous ferons le point avec Grégory Philipps, notre correspondant à Washington.

France Culture à Chicago aujourd'hui, un an après l'élection de Donald Trump. La question raciale continue à diviser les Américains. Le reportage de notre envoyé spécial Eric Biegala.

L'ouverture de la COP 23 aujourd'hui à Bonn. 2017 sera l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées, vient d'annoncer l'Organisation météorologique mondiale. Nous verrons cela avec Cyril Sauvageot.

En France, Charlie Hebdo porte plainte après avoir reçu des menaces de mort pour sa une sur Tariq Ramadan. L'islamologue est visé par deux plaintes pour viol. Nous écouterons le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Gérard Biard.

Écouter
1 min
Gérard Biard dénonce les nouvelles menaces qui pèsent sur Charlie Hebdo dans l'affaire Tariq Ramadan
Gérard Biard à Potsdam, en 2015
Gérard Biard à Potsdam, en 2015 Crédits : Ralf Hirschberger/ DPA / Picture-alliance - Maxppp

Porter plainte est aussi un moyen d'alerter l'ensemble des médias. Parce que c'est vrai que les médias se réveillent aujourd'hui parce qu'on dépose une plainte. Mais on a alerté sur ces menaces depuis déjà une semaine. Donc, il serait bien que aujourd'hui l'ensemble des médias prennent conscience de ce à quoi nous faisons face. Et quand je dis nous, ce n'est pas uniquement Charlie Hebdo. C'est toute la société et ce sont tous les médias. J'ai peur que beaucoup ne se rendent compte de ce qui se passe réellement que le jour où ils seront eux-mêmes impliqués là dedans.

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......