LE DIRECT
Avant de prononcer un discours à Calais, Emmanuel Macron visite un centre d'accueil des migrants à Croisilles, dans le Pas-de-Calais (16/01/18)

Emmanuel Macron défend sa politique migratoire

20 min

A Calais, Emmanuel Macron remercie les forces de l'ordre et appelle les associations qui aident les migrants à se montrer plus responsables. "Il y a un devoir d'humanité, mais il y a aussi le devoir de respect de la loi de la République", déclare le chef de l'Etat.

Avant de prononcer un discours à Calais, Emmanuel Macron visite un centre d'accueil des migrants à Croisilles, dans le Pas-de-Calais (16/01/18)
Avant de prononcer un discours à Calais, Emmanuel Macron visite un centre d'accueil des migrants à Croisilles, dans le Pas-de-Calais (16/01/18) Crédits : Michel Spingler - AFP

En déplacement à Calais, le chef de l'Etat a pris la défense des forces de l'ordre, mises en cause par des organisations de défense des droits de l'Homme. Mais il leur demande de ne pas confisquer les effets personnels des migrants. Emmanuel Macron annonce que l'Etat va prendre en charge la distribution de nourriture aux migrants.  Et il répète sa détermination de ne pas laisser se réinstaller une "Jungle" dans la région.

Les autres titres du journal  

L'assurance maladie confirme la hausse des affections psychiques liées au travail. Et les risques psychosociaux augmentent avec la montée en puissance des plateformes numériques. C'est le dossier de ce journal.   

Le Parlement européen s'oppose à la pêche électrique. Une première victoire pour les opposants à cette pratique jugée destructrice pour les fonds marins.    

L'Union Européenne s'apprête à retirer huit pays de sa liste noire des paradis fiscaux. Le Panama, notamment, va passer sur la liste grise... celle des pays qui ont pris des engagements de bonne conduite en matière fiscale.

Crédits : Visactu

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......