LE DIRECT
Des réfugiés rohingyas s'abritent de la pluie à Palong Khali, à Cox's bazar, au Bangladesh (17/10/17)

Birmanie : l'armée reconnaît avoir tué des Rohingyas

20 min

Pour la 1ère fois, l'armée birmane reconnaît son implication dans le massacre de Rohingyas. Elle dit avoir tué 10 "terroristes Bengalis", dans l'Etat Rhakine.

Des réfugiés rohingyas s'abritent de la pluie à Palong Khali, à Cox's bazar, au Bangladesh (17/10/17)
Des réfugiés rohingyas s'abritent de la pluie à Palong Khali, à Cox's bazar, au Bangladesh (17/10/17) Crédits : STRINGER / ANADOLU AGENCY - AFP

L'armée birmane admet son implication dans le massacre de dix Rohingyas dans l'Etat Rakhine. Pour la première fois, elle reconnaît aussi l'existence de charniers de membres de cette minorité musulmane. L'armée se garde bien d'utiliser le terme de "rohingyas", elle préfère parler de "terroristes bengalis". On est donc encore très loin de la version des Nations Unies, qui ont évoqué une opération de "nettoyage ethnique".

Les autres titres du journal : 

En Hongrie, où des proches de Viktor Orban ont fait main basse sur les médias locaux, un nouveau journal internet fait de la résistance.  Dossier signé Florence La Bruyère.  

Mini-Sommet à Rome sur la crise migratoire. A Paris, Edouard Philippe reçoit les parlementaires de la majorité pour les rassurer sur la réforme de l'asile et de l'immigration.    

Le ministre de l'Intérieur, lui, s'efforce de réconforter les policiers. Gérard Collomb promet notamment une réflexion sur les tâches dont les policiers veulent être débarrassés.

Enfin, la pêche électrique étendue en Europe ? Les défenseurs de l'environnement et les pêcheurs artisans européens ont alerté aujourd'hui à Bruxelles avant une décision mardi prochain sur cette pratique controversée, interdite en Chine par exemple.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......